RMC Sport

TOUR DE FRANCE EN DIRECT (5e étape): Limoges-Le Lioran: la victoire et le jaune pour Van Avermaet !

-

- - AFP

[17h35]

Chris Froome : « On n’a pas voulu durcir la course, ni attaquer »

« Le but était de rester devant, d’éviter les problèmes, être attentif tout au long de la journée. On n’a pas voulu durcir la course, ni attaquer. Le but n’était pas de prendre du temps à mes rivaux. C’était un final difficile mais pas un jour pour prendre du temps au général. Au final c’est une excellente journée. Montrer qu’on a cette puissance collective, c’est toujours bon. »

[17h30]

Alexandre Vinokourov (manager Astana) : « Une journée dure pour tout le monde »

« On a dit que Vincenzo venait pour aider Fabio Aru. C’était une journée dure pour tout le monde. Avec les premières chaleurs, on a eu mal partout. J’espère que ce sera notre plus mauvaise journée pour nous. Fabio a gardé le sourire, c’est important. »

[17h27]

Le Top 10 du général 

[17h26]

Le Top 10 de l'étape 

[17h25]

Cyrille Guimard : « « C’était le jour ou jamais pour Alaphilippe »

« C’était le jour ou jamais sur ce Tour pour Alaphilippe. Il aurait fallu que son équipe (Etixx – Quick Step) ne laisse pas se développer cette échappée. »

[17h23]

Warren Barguil : « Les sensations ne sont pas trop mal »

« C’était une étape de montagne, le bitume était fondu, les pourcentages et la chaleur étaient là. Ce n’était pas facile de s’y mettre. Les sensations ne sont pas trop mal. Il faut voir une vraie étape de montagne. »

[17h17]

Richie Porte : « Une excellent journée chez BMC »

« Ce qui compte c’est d’avoir le maillot jaune. C’est une excellente journée chez nous, BMC. Ce qui s’est passé aujourd’hui est très rassurant pour moi. Rester au contact des favoris est toujours un excellent signe. Maintenant il reste beaucoup d’étapes jusqu’à Paris. En début d’étape il y avait une rumeur comme quoi Contador n’était pas bien et que Kreuziger serait leader, mais quand ça a accéléré Contador était encore là. Il ne faut pas se fier aux rumeurs. »

[17h14]

Contador lâche encore du temps

Les favoris arrivent groupés, emmenés par les Movistar. Joaquim Rodriguez règle tout ce joli monde, devant Julian Alaphilippe. Alberto Contador lâche encore une trentaine de secondes aux autres cadors du peloton. Dur pour l’Espagnol.

[17h10]

Attaque de Bardet !

L’Auvergnat attaque et emmène avec lui Quintana, Valverde et Pinot. Contador est lâché !

[17h07]

Victoire de Van Avermaet !

C’est fait ! Au terme d’une longue échappée, Greg Van Avermaet remporte la 5e étape du Tour de France. Le Belge de l’équipe BMC (31 ans) s’était déjà imposé sur la Grande Boucle, l’an passé à Rodez. En plus, il endosse le maillot jaune. Un sacré numéro !

[

16h56

]

Ça sent la grande explication

Tous les favoris sont là, hormis Vincenzo Nibali. Les Français Bardet, Pinot et Rolland aussi. On veut de la BAGARRE !!!

[16h53]

C’est parti pour le Col de Font de Cère

C’est la dernière difficulté répertoriée de la journée (3e catégorie). Van Avermaet la débute.

[16h44]

Van Avermaet passe en tête du Col du Perthus

Le Belge bascule avec 3’16’’ d’avance sur ses premiers poursuivants. Le groupe des favoris est pour le moment à 5’48’’.

[16h40]

Pinot est dans le dur

On ne va pas se mentir, Thibaut Pinot n’est pas dans un grand jour. Le Français suit difficilement le rythme du peloton des favoris.

[16h35]

Attaque de Van Avermaet !

Le coureur de la BMC n’a pas attendu très longtemps avant de partir seul. De Gendt n’a pas bougé une oreille. La solidarité belge a des limites. 

[16h32]

C’est parti pour le Col du Perthus

Les deux hommes de tête attaquent cette difficulté classée en 2e catégorie.

[16h29]

Sagan termine en « roue libre »

[16h25]

Le peloton des favoris passe avec un retard de 6’5’’ sur le duo De Gendt – Van Avermaet au sommet du Pas de Peyrol.

[16h22]

Nibali ne suit pas !

Vincenzo Nibali est lâché aussi ! Le vainqueur de l’édition 2014 n’arrive pas à suivre le train d’enfer imposé par la Movistar.

[16h18]

Sagan lâché

Pas de surprise, Peter Sagan et ses gros cuissots lâchent prise dès les premiers kilomètres du Pas de Peyrol.

[16h11]

Ca y est, Romain Sicard lâche prise dans le 2e groupe. Dommage, il y avait un bon coup à faire.

[16h08]

Sous l'impulsion de la Movistar, l'écart est tombé sous les 10 minutes.

[15h59]

Les échappés sont au pas de Peyrol et c'est un peu le gros morceau de la journée.

[15h57]

Bye bye les sprinters

[15h55]

Voici le profil du final. Et les Movistar ont mis le turbo en tête du peloton. Il faut s'attendre à une attaque?

[15h52]

Le peloton est en train de réduire l'écart tout doucement, mais ça paraît mal barré pour rattraper les échappés. Après, on disait la même chose pour l'échappée de Jasper Stuyven ce week-end qui s'est fait avaler en moins de deux.

[15h37]

Quelle chaleur. Après un début de Tour dans le froid et les nuages, ça doit faire aussi mal aux organismes que les dénivellés du Cantal.

[15h30]

Je ne vous ai pas détaillé le groupe de 6: il y a Pauwels, Majka donc, Gautier, Vachon, Huzarski et surtout Sicard. C'est peut-être son année à Sicard. il va nous faire une Pascal Lino?

[15h28]

Les Movistar roulent aussi avec les Sky. Quintana et Froome les patrons.

[15h23]

Ce qui est étrange, c'est que les 6 poursuivants n'arrivent pas du tout à revenir sur les trois leaders.

[15h20]

Voila le profil de l'étape. Le peloton vient de passer au sprint intermédiaire et les échappés entament les difficultés.

[15h13]

Pour les fans d'Oleg Tinkoff, le fantasque patron de Sagan et Contador, il est ici nu avec un arrosoir. Me remerciez pas.

[15h10]

Si les échappés arrivent à trois, Van Avermaet sera en jaune.

[15h09]

Si les Tinkoff ne roulent pas et ont laissé partir les échappées, c'est qu'il y a Rafal Majka, le lieutenant de Contador, dans un groupe intercalé à 2 minutes et quelques des échappés et donc plus de 12 minutes d'avance sur le peloton. C'est énorme.

[15h07]

Pour la victoire d'étape, c'est déjà plié? Pour le jaune aussi?

[15h06]

Beaucoup moins grave que l'année dernière

[15h05]

Les Sky mènent le peloton. On voit déjà que Froome, c'est le patron.

[15h02]

Voilà où on en est: trois hommes en tête, Van Avermaet, De Gendt et Grivko avec plus de 14(!!!!) minutes d'avance sur le peloton et 70 km à parcourir.

[15h01]

C'est parti pour ce live du Tour de France, et on est parti pour une très belle étape.