RMC Sport

Tour de France: l'étape perturbée par des agriculteurs, des coureurs touchés par des gaz lacrymo

La 16e étape du Tour de France disputée ce mardi entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon a été perturbée par une manifestation d'agriculteurs. Des coureurs ont été touchés par des gaz lacrymogènes et la course a été neutralisée pendant une dizaine de minutes.

Le peloton du Tour de France à l’arrêt. La 16e étape disputée ce mardi entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon a été perturbée par une manifestation d’agriculteurs, qui a contraint les organisateurs à arrêter la course. Au kilomètre 28, une dizaine de manifestants virulents a tenté de bloquer la route à l’aide de bottes de foin. Les gendarmes sont aussitôt intervenus en essayant de disperser les manifestants avec des gaz lacrymogènes. L’affrontement avec les forces de l’ordre a été violent.

La course neutralisée pendant 10 minutes

Des coureurs ont été touchés par ces gaz lacrymogènes et ont dû s’asperger le visage avec de l’eau. Plusieurs coureurs se sont plaints de brûlures aux yeux, dont le maillot vert Peter Sagan. La course a été neutralisée pendant près de dix minutes, avant qu’un nouveau départ ne soit donné par le directeur du Tour, Christian Prudhomme, qui avait d'abord diffusé un message sur Radio Tour pour annoncer une difficulté sur le parcours.

Des manifestants avaient déployé des panneaux "Pour que vive la Piège". Depuis plusieurs mois, des agriculteurs de la Piège, dans l'Aude, luttent pour conserver leur statut de zone défavorisée, synonyme de subventions européennes. Or la Piège fait partie des villages qui risquent de perdre leur statut. Les nouvelles cartes doivent entrer en vigueur le 1er janvier 2019.

Des coureurs touchés par des gaz lacrymo
Des coureurs touchés par des gaz lacrymo © AFP
RR avec PYL