RMC Sport

Tour de France: la frustration de Bardet après la prise de pouvoir de Roglic

Huitième de la neuvième étape du Tour de France ce dimanche, Romain Bardet a fait part de sa déception après avoir visé la victoire. Le Français se sent mieux et veut briller pour jouer la gagne au classement général.

Victime d'une chute la veille, Romain Bardet a semblé parfaitement remis de ses bobos au genou ce dimanche lors de la neuvième étape du Tour de France 2020. En jambes, le leader de l'équipe AG2R-La Mondiale a longtemps été capable de tenir le rythme de Tadej Pogacar et Primoz Roglic, mais a fini par craquer dans le final.

Huitième à l'arrivée de cette nouvelle étape dans les Pyrénées, Romain Bardet a fait part de sa frustration au terme d'une journée où il voulait lever les bras. Cela s'est joué à peu de choses selon lui.

"Il me manque moins de cent mètres. Je suis revenu au moment où ils lancent le sprint et je me retrouve seul en carafe, a regretté le coureur tricolore. Je m’en veux, c’est une question de timing. J’avais les jambes pour basculer avec les meilleurs. C’est rageant mais bon, on n'a perdu que huit secondes. Cela aurait été bon pour le moral de basculer devant."

Bardet: "Si je n’arrive pas à faire mieux, il faudra faire d’autres choix"

Toujours quatrième du classement général, Romain Bardet n'a rien pu faire pour empêcher la prise de pouvoir de Primoz Roglic, nouveau maillot jaune. Le protégé de Vincent Lavenu a semblé dégoûté d'avoir encore perdu du temps sur le leader de la Jumbo-Visma et accuse un débours de 30 secondes sur le maillot jaune. Frustrant, au point de s'interroger sur la suite à donner à sa carrière.

"Je me bonifie de jour en jour, c’était ma meilleure journée de la semaine. Je suis optimiste pour la suite même si aujourd’hui, c’est une belle occasion manquée pour la victoire d’étape, a poursuivi le meilleur grimpeur du Tour 2019. Ce n’est pas mon objectif de faire entre cinquième et dixième (du général, ndlr). Si je n’arrive pas à faire mieux, il faudra faire d’autres choix à un moment donné."

Arrivé sur le Tour de France avec peu de certitudes, Romain Bardet espère désormais se mêler à la lutte pour la victoire sur les Champs-Elysées. Pour sa dernière année avec AG2R-La Mondiale, le futur coureur de l’équipe Sunweb veut briller et ne se contentera pas d'un top 5. Voilà qui est dit.

JGL