RMC Sport

TOUR de France: La victoire pour Gaviria au bout du suspense

Fernando Gaviria

Fernando Gaviria - AFP

Encore une belle étape pour les sprinters entre La Baule et Sarzeau. Et c'est encore Fernando Gaviria qui a réglé les cadors du peloton.

[18h08]

On espère que vous avez aimé le scénario parce qu'on risque d'avoir exactement la même demain entre Lorient et Quimper. 204 km d'échappés avant un sprint final? A suivre évidemment en direct sur l'antenne de RMC et en direct commenté sur RMC Sport.

[17h58]

Il règle Peter Sagan qui est vraiment devenu meilleur que de purs sprinters comme Greipel, 3e ou même Groenewegen ou Marcel Kittel, étrangement absent des débats depuis le début du Tour.

[17h55]

C'est vraiment le sprinter le plus rapide du peloton. Fernando Gaviria, 23 ans, inconnu du grand public mais quelle pointe de vitesse. C'est déjà sa deuxième victoire sur le tour.

[17h53]

C'est GAVIRIA!!!! D'un cheveu devant Sagan et Greipel!

[17h52]

Photo finish entre Sagan, Greipel et Gaviria!

[17h50]

Les Sky ont embrayés pour distancer les autres favoris et c'est ce qui va flinguer les échappés! Plus que 10 secondes à 2 km de l'arrivée.

[17h48]

C'est fou, la chute a eu lieu en pleine ligne droite!

[17h47]

Chute de Tiesj Benoot! Chute de Axel Domont! Zakarin et Uran distancés. Laporte distancé! C'est très bon pour les échappés!

[17h46]

39 secondes aux 5 kilomètres! Quel suspens. Avec uen grosse chute dans le peloton!

[17h44]

Et voilà des Bora, des Dimension Data. Il y a un peu de tout à l'avant mais ce n'est pas super bien organisé.

[17h43]

Plus que 7 km... Et toujours 54 secondes!

[17h42]

Et si jamais les 4 arrivent ensemble, comment vont la jouer les Cofidis?

[17h39]

10 km et 1'10! C'est jouable!

[17h38]

Vent de face dans le final, ce qui n'arrange pas les hommes de tête, mais ils sont encore pas mal.

[17h34]

Arrivée à suspens. On a 1'33 à 13 km de l'arrivée! Mais la FDJ Groupama vient prêter main-forte à la Quickstep.

[17h30]

Personne ne prête main-forte aux Quickstep. Si Kittel et sa team ne se mettent pas à rouler, ça va mal se passer pour les sprinters.

[17h27]

Les échappés résistent très bien quand même. Selon le théorème de chappatte, ca pourrait suffire. On vous rappelle que selon ce "théorème", il faut 1 minute par tranche de 10 km aux échappés pour résister au peloton.

[17h25]

L'écart fond comme neige au soleil.

[17h22]

plus que 25 km, l'écart est tombé à 2'20 sous la pression de la Quickstep dans son ensemble. il va falloir que Gaviria assure parce que la Quickstep prend seule la charge de la course.

[17h18]

Ca y est, la Quicktep envoie ses... 8 hommes en tête du peloton. Ca va être long pour eux. Ils se refont un CLM par équipe en fait.

[17h15]

On vient de passer la barre des 30km et l'équipe Lotto d'André Greipel envoie un homme à l'avant pour faire la chasse.

[17h11]

Tim de Clerq, le seul QuickStep qui roule, ne reprend pas beaucoup de temps aux échappés qui vont tranquillement arriver aux 30 km avec près de 2'50 d'avance.

[17h05]

Belle perf des échappés qui arrivent à s'offrir 3' d'avance alors que les Quickstep commencent à embrayer.

[17h01]

Plus que 40 km et les Quickstep commence à rouler avec les BMC du maillot jaune. Pour Gaviria évidemment qui a aussi réglé le sprint intermédiaire.

[16h58]

Conséquence de cette chute et du ralentissement du peloton, les échappés ont repris 2'34 d'avance et Lawson Craddock a recollé au peloton.

[16h56]

Tony Gallopin aussi a été pris dans la chute et il a l'air un peu touché. Sa roue aussi d'ailleurs.

[16h52]

Dion Smith devrait garder le maillot à pois, malgré l'échappée

[16h50]

On rentre dans les 50 derniers kilomètres. Petite chute tout de même à l'arrière du peloton. Il y a notamment Fluglsang. Il est reparti. Vu la vitesse réduite du peloton il ne devrait pas avoir de mal à rentrer.

[16h44]

Ca se complique pour le galérien du Tour, l'Américain Lawson Craddock, blessé lors de la 1ere étape et en grande difficulté depuis. Il fait quand même la course avec une micro-fracture. Quel héros.

[16h42]

C'est quand même une étape à faire une sacrée sieste de 2h avant les grosses émotions de la soirée à venir. Parce que là, il ne va pas se passer grand chose de toute la journée sur la route du Tour.

[16h38]

Cette fois, il ne devrait pas y avoir de chute dans le final: la ligne droit de l'arrivée fait... 4 km.

[16h37]

Petite côte à 60 km de l'arrivée et l'écart tombe à 1'29. Attention à ne pas rattraper les échappés trop vite tout de même.

[16h33]

On lance les pronostics pour la victoire finale? Moi je dis Gaviria. Devant Kristoff et Sagan. Et Kittel? Aux fraises.

[16h23]

Le peloton contrôle, 2 minutes d'avance à 70 km de l'arrivée. Attention, ça risque de frotter dans le final.

[15h58]

L'écart fond comme neige au soleil. Plus que 2'44 à 86 km de l'arrivée.

[15h54]

Deux dernières heures de course dans l'étape du jour et ça va... se terminer au sprint. En effet, on a quatre coureurs à l'avant, Guillaume Van Keirsbulck, Dimitri Clayes, Perez (ces deux derniers chez Cofidis) et enfin Jérôme Cousin de Direct Energie. Ils n'ont plus que 3 minutes d'avance.