RMC Sport

Tour de France: Martin touché au dos, de la casse dans le peloton

Piégeuse pour les coureurs, la 10e étape du Tour de France, arrivée à l'île de Ré (Charente-Maritime), a provoqué des dégâts dans le peloton, notamment parmi les candidats au maillot jaune. Le Français Guillaume Martin (3e) a été pris dans une chute..

, n'a pUn sujet majeur, en dehors des résultats aux tests Covid-19, occupait les esprits des coureurs au départ de cette 10e étape du Tour de France: le sens du vent. S’il n’a pas soufflé aussi fort que ce qui pouvait être redouté par les coureurs, la journée a tout de même été très nerveuse dans le peloton, voire "stressante" pour des leaders de la trempe du Colombien Egan Bernal.

Plusieurs chutes ont émaillé le parcours des 168,5 km et le Français Guillaume Martin, troisième du classement, a été pris dans l'une d'entre elles à 64 kilomètres de l'arrivée, tout comme le Slovène Tadej Pogacar, avant de reprendre sa place dans le peloton.

Pogacar perd un nouveau coéquipier

"La course a été tendue dès le départ. L'équipe est restée à l'avant du peloton toute la journée et m'a protégé au maximum, a confié le Slovène sur la ligne d’arrivée. A chaque fois que le vent soufflait de côté, nous étions devant. Quand j'ai chuté, les gars m'ont attendu et m'ont ramené."

L'Italien Davide Formolo, coéquipier de Tadej Pogacar, n'a pas eu la même réussite, obligé de renoncer en raison d'une fracture à la clavicule. La formation UAE Emirates avait déjà subi dimanche l'abandon de son grimpeur italien Fabio Aru. Rien de tout cela pour le Français Guillaume Martin de la formation Cofidis, mais quelques petits bobos quand même.

De la casse chez Arkéa-Samsic

"J'ai un peu mal au dos après la chute, je vais faire le point à froid. La tête a un peu tapé donc ça a dû tasser les vertèbres", a-t-il expliqué. Warren Barguil a connu lui aussi une journée contrastée et souffre d’une contusion du coude gauche, "avec un hématome au niveau de l’olécrane avec plaie cutanée", a glissé son équipe Arkéa-Samsic.

Le coureur français souffre d’une contusion avec hématome au genou gauche, tandis que le bilan médical du Colombien Nairo Quintana, leader de la même équipe, fait état d’une "excoriation cutanée au niveau du sacrum, avec hématome de la fesse gauche". Le Néo-zélandais Sam Bewley, contraint à l’abandon mardi, souffre d'une fracture du poignet gauche, a annoncé son équipe Mitchelton.

QM avec PYL