RMC Sport

Tour de France : revivez la 6e étape

-

- - -

A 22 ans, Peter Sagan a remporté ce vendredi à Metz sa 3e étape depuis le début du Tour. Alors que de nombreux outsiders ont perdu gros dans une chute massive, le Slovaque s'affirme comme l'une des sensations de cette Grande Boucle.

18h48 - Guimard : « Sagan est épatant »

Membre de la Dream Team RMC Sport, Cyrille Guimard se montre surpris par la réussite de Peter Sagan, déjà vainqueur de 3 étapes dans ce Tour de France. « Sagan est épatant, lâche-t-il. Il va falloir qu’on se penche sur les statistiques. C’est son premier Tour de France. Il a 22 ans et il a déjà 3 victoires d’étapes, un maillot vert, et un capital points important. On se demande où il va s’arrêter ? Va-t-il s’écarter devant les hommes forts demain sur la Planche des Belles Filles (lieu d’arrivée de la 7e étape, ndlr) ou va-t-il s’accrocher ? Il passe bien la moyenne montagne. Peut-être tentera-t-il de se tester ? »

18h39 - Fédrigo : « Plus de peur que de mal »

A l’image d’un grand nombre de coureurs, Pierrick Fédrigo a été pris dans la chute collective à plus de 20km de l’arrivée. « Ça roulait à 70km/h. On a entendu des bruits de vélo, on a freiné, mais à 70km/h on ne peut pas s’arrêter tout de suite, raconte le Français de l’équipe FDJ – Big Mat. J’ai réussi à me sortir sur le côté et à tomber dans le fossé, donc plus de peur que de mal. »

18h22 - Rolland : « Tout le monde voulait être devant »

Pris dans une chute collective à 26km de l’arrivée, Pierre Rolland explique les raisons de cette gigantesque « gamelle ». « C’était nerveux toute la journée, souligne le coureur d’Europcar. Il y avait de la pluie, du vent… Tout le monde voulait être devant mais il n’y avait pas de place. La seule chose que je peux dire, c’est que ça allait très vite et que ça fait mal. »

17h48 - Rolland va « peut-être passer des radios »

Victime d’une chute qui lui a coûté plus de deux minutes de retard, Pierre Rolland va sans doute passer des examens ce vendredi soir. « La santé a été meilleure, glisse le coureur d’Europcar. C’est le jeu, il faut frotter devant, ce n’est pas passé aujourd’hui. Je vais voir s’il faut me poser des points de suture au coude et peut-être passer des radios. C’est sûr que c’est un coup dur. »

17h34 - Bernaudeau : « Rolland se plaint d’une côte »

Jean-René Bernaudeau, le directeur sportif d’Europcar, a confié au micro de RMC que son leader Pierre Rolland souffrait d’une côte suite à sa chute dans les derniers kilomètres de la 6e étape. « Il se plaint d’une côte, il va à l’hôpital, glisse-t-il. Ça devient très tendu, c’est la limite. On perd gros aujourd’hui, c’est une sale journée. »

17h27 : Malacarne « optimiste » pour Rolland

Présent dans l’échappée du jour, Davide Malacarne avoue que la chute de son coéquipier Pierre Rolland, qui lui a coûté un peu plus de deux minutes dans cette 6e étape, est un handicap pour le leader de la formation Europcar. « Ce n’est pas bon mais on reste optimiste », lâche l’Italien.

17h21 : Voeckler lâche 6 minutes

Le Tour de France 2012 est décidément un enfer pour Thomas Voeckler. Le coureur d’Europcar termine cette 6e étape avec un peu plus de 6 minutes de retard sur Peter Sagan (Liquigas), le vainqueur du jour.

17h16 : Insatiable Sagan !

Le Slovaque Peter Sagan a remporté au sprint la 6e étape du Tour de France à Metz. Le Slovaque signe sa troisième victoire depuis le début du Tour de France. Il devance Sagan et Greipel. Cette étape a été marquée par une grosse chute à 26 km de l'arrivée.

16h49 : Grosse chute d’une trentaine de coureurs

A 26 kilomètres de l’arrivée, environ trente coureurs ont chuté en tête du peloton. Parmi eux, Cavendish, Sagan, Rolland, Voeckler, Fränk Schleck, Boasson Hagen et Hesjedal.

16h25 : Moins d’une minute d’avance pour les échappés

Les quatre échappés, Dave Zabriskie, Davide Malacarne, Romain Zingle et Karsten Kroon comptent moins d’une minute d’avance sur le peloton. Cette 6e étape devrait se jouer au sprint à Metz.

16h22 : L’arrivée de la 6e étape en direct

A 42 kilomètres de l’arrivée à Metz, suivez en direct l’arrivée de cette 6e étape du Tour de France.

16h19 : Johny Schleck : « Fränk n’est pas au top »

Johny Schleck évoque la petite forme de son fils, Fränk Schleck, sur ce Tour de France.

16h04 : L’écart passe sous les 2mn

A une soixantaine de kilomètres de l’arrivée de la 6e étape du Tour de France, les 4 échappés (David Zabriskie, Davide Malacarne, Romain Zingle et Karsten Kroon) ne comptent plus qu’ 1’30’’ d’avance sur le peloton.

15h43 : Plus que 3’ d’avance pour les échappés

La 6e étape du Tour de France devrait se jouer au sprint à Metz. A 72 km de l’arrivée, les quatre échappés, Dave Zabriskie, Davide Malacarne, Romain Zingle et Karsten Kroon, ne comptent plus que 3 minutes d’avance sur le peloton.

15h37 : Les échappés sous les 5 minutes

Après avoir compté plus de 6 minutes d’avance, les quatre échappés, Dave Zabriskie, Davide Malacarne, Romain Zingle et Karsten Kroon, voient le peloton revenir sur eux. Ils disposent désormais de moins de 5 minutes d’avance.

15h26 : Fracture du scaphoïde pour Kuchynski

Tombé dans le final de la 5e étape du Tour de France, jeudi à Saint-Quentin, le coureur de la Katusha, Aliaksandr Kuchynski, souffre d’une fracture du scaphoïde (poignet). Il a tout de même pris le départ ce vendredi pour cette 7e journée de la Grande Boucle, reliant Epernay et Metz.

15h24 : Guimard : « Pour les coureurs français, il faut attendre »

Les coureurs tricolores sont plutôt discrets depuis le début du Tour de France. Logique pour notre consultant Cyrille Guimard : « Il faut attendre des étapes plus propices et prendre son mal en patience. Nous n’avons pas de grands sprinteurs. Mais ce que font Sylvain Chavanel et Tony Gallopin est très bien. » Aucun français ne figure parmi les quatre échappés de cette 6e étape du Tour.

15h15 : Le peloton réagit

Les équipes de sprinteurs ont pris les choses en main en tête du peloton. A moins de 100 kilomètres de l’arrivée à Metz, les quatre échappés ne comptent plus que 5’30 d’avance.

15h02 L’écart se réduit pour les échappés

Alors qu’on approche des 100 km lors de cette 6e étape, l’avance des quatre échappés, Dave Zabriskie, Davide Malacarne, Romain Zingle et Karsten Kroon, est passé sous les 6 minutes.

14h44 : Malacarne, l’échappé le plus menaçant

A la 66e place du classement général à 3’34 de Cancellara, l’Italien Davide Malacarne, échappé avec trois autres coureurs, est maillot jaune virtuel du Tour de France. Ce groupe possède plus de 6 minutes d’avance sur le peloton.

14h35 : Gesink change ses roues

Robert Gesink, le coureur néerlandais de Rabobank, a dû s’arrêter afin de changer les deux roues de son vélo. Au départ de cette 6e étape, il est 23e du classement général.

14h07 : La pluie est au rendez-vous

Après 60 kilomètres de course entre Epernay et Metz, la pluie a fait son apparition, ne facilitant pas la tâche des 194 coureurs. Cette 6e étape a déjà été marquée par plusieurs chutes.

13h53 : Plus de 6’ d’avance pour les échappés

Echappés depuis le début la 6e étape, Dave Zabriskie, Davide Malacarne, Romain Zingle et Karsten Kroon accentuent leur avance en tête de la course. Au 50e kilomètres, ils comptent plus de 6 minutes d’avance.

13h47 : Sagan tire la sonnette d’alarme

Peter Sagan, victime d’une chute jeudi à 3km de l’arrivée, a pris ses dispositions ce vendredi lors de cette 6e étape du Tour de France, qui mène les coureurs d’Epernay à Metz. Le coureur slovaque a installé sur son guidon une sonnette pour avertir de son passage. Une plaisanterie qui donnera peut-être un peu le sourire au peloton et surtout aux nombreux coureurs blessés depuis le début de la Grande Boucle.

13h34 : Greipel chute

Le vainqueur des deux dernières étapes, André Greipel, a été entraîné dans une chute au sein du peloton au 35e kilomètre de la 6e étape. D’autres coureurs parmi lesquels Westra, Gutierrez, Valverde et Boeckmans sont aussi tombés.

13h18 : Cavendish va très bien

 Les coureurs ont débuté ce vendredi midi la 6e étape du Tour de France, longue de 207,5 km et reliant Épernay à Metz. Dave Brailsford, manager de l'équipe Sky, a confirmé que son sprinteur Mark Cavendish allait bien. « Mark va moralement très bien et ses blessures le laissent tranquille. Il a envie de commencer aujourd’hui, et d’essayer à nouveau de remporter l’étape. Le moral est bon, l’équipe est bonne, tout va bien ».

13h09 : Quatre échappés en tête

Après 19km de course, Dave Zabriskie (Usa-GRS), Davide Malacarne (Esp-EUC), Romain Zingle (Bel-COF) et Karsten Kroon (Hol-STB) sont échappés et comptent environ 3 minutes d’avance sur le peloton.

12h54 : Suivez l’évolution de la 6e étape du Tour de France en direct.

12h42 : C’est parti pour la 6e étape

Les 194 coureurs ont pris le départ de la 6e étape à 12h35 à Epernay. C’est parti pour cette course longue de 207 kilomètres jusqu’à Metz.

11h30 - Epernay-Metz - Les sprinteurs, encore et toujours

La 6e étape du Tour de France 2012 se déroulera entre Epernay et Metz. Dans une étape dédiée aux sprinteurs, la course devrait se dérouler tranquillement ou être propice à des échappés avant le grand final, promis aux « funambules ».

11h00 - Péraud : « Progresser sur le Tour pour les JO »

Sélectionné aux Jeux Olympiques de Londres pour le VTT, Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale) est persuadé qu’en travaillant un maximum sur le Tour de France, il prépare au mieux les JO. « Je suis à fond dans le Tour. J'aurais du temps à la fin du Tour pour me plonger dans les Jeux et préparer cette échéance importante, confie le coureur français. Des bons JO passeront par un bon Tour de France. C'est maintenant qu'il faut que je fasse des efforts et que j'essaie de progresser en vue des JO. »