RMC Sport

Tour de France : Revivez le film de la 11e étape

Chris Froome

Chris Froome - -

L'Allemand Tony Martin (Omega Pharma) a remporté mercredi la 11e étape du Tour de France. A l’issue d’un contre-la-montre de 33 kilomètres entre Avranches et le Mont-Saint-Michel, le double champion du monde en titre de la discipline a devancé de 11 secondes le maillot jaune Christopher Froome, qui prend le large au classement général.

18h : Merci à tous...

... d'avoir ce direct de la 11e étape du Tour de France. Rendez-vous demain pour une 12e étape qui reliera Fougères à Tours (218 km). Bonne soirée.

17h32 : Froome bute sur Martin

En tête aux deux premiers contrôles intermédiaires, Chris Froome doit finalement céder la victoire pour 12 secondes à l’Allemand Tony Martin (Omega Pharma). Victime d’une énorme chute lors de la première étape en Corse, le double champion du monde en titre du chrono prend une belle revanche et remporte la deuxième étape de sa carrière sur la Grande Boucle. S’il manque l’occasion de remporter son premier contre-la-montre sur le Tour, Froome est le grand gagnant du jour puisque le maillot jaune britannique repousse son dauphin au général, Alejandro Valverde (Movistar), à 3’25’’. Le Néerlandais Bauke Mollema (Belkin) et l’Espagnol Alberto Contador (Saxo-Tinkoff) accusent désormais à 3’37’’ et 3’54’’ et retard.

17h20 : Froome vers la victoire ?

Au deuxième intermédiaire (km 22), Chris Froome porte son avancesur Tony Martin à deux secondes. Le maillot jaune est parti pour assommer un peu plus le Tour à l’issue de ce contre-la-montre.

17h17 : Contador à plus de 2 minutes

A l’arrivée au Mont Saint-Michel, Alberto Contador (Saxo-Tinkoff) concède 2’15’’ sur Tony Martin et probablement autant de temps à Chris Froome, ce qui devrait le repousser à près de 4 minutes du maillot jaune ce soir.

17h06 : Froome en tête au premier intermédiaire

Le maillot jaune Christopher Froome (Sky) fait forte impression en ce début de chrono et améliore d’une seconde le meilleur temps de Tony Martin au premier contrôle intermédiaire.

17h04 : Contador pas au mieux

Au deuxième intermédiaire, Alberto Contador possède 1’23’’ de retard sur Martin

16h59 : Péraud 13e provisoire

Le leader d'AG2R La Mondiale, premier Français du classement général, signe le 13e temps provisoire, à 2'21'' de Tony Martin.

16h55 : Andy Schleck à la dérive

Andy Schleck (RadioSchack) n’a pas fait illusion. Arrivé hors de forme et peu adepte de l’exercice, le vainqueur sur tapis vert du Tour 2010 concède 4’43’’ sur le chrono de Tony Martin, ce qui place le Luxembourgeois à la… 111e place provisoire.

16h54 : Froome est parti !

Maillot jaune et grand favori du Tour de France, Chris Froome (Sky) est le dernier coureur à s’élancer. Impressionnant dans les Pyrénées, le Britannique va-t-il assommer ses rivaux au Mont Saint-Michel ? Réponse dans une grosse demi-heure...

16h51 : Valverde s’élance

Actuel deuxième du classement général, à 1’21’’ de Chris Froome (Sky), l’Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) s’élance trois minutes avant le maillot jaune. Son retard devrait nettement grossir à l’issue de ce contre-la-montre…

16h48 : Evans à 2'30''

Vainqueur de la Grande Boucle en 2011, l'Australien Cadel Evans (BMC) franchit la ligne d'arrivée avec 2'30'' sur Tony Martin, ce qui le place à la 14e place provisoire.

16h39 : Au tour de Contador

Le double vainqueur du Tour de France (2007 et 2009), Alberto Contador (Saxo-Tinkoff), s’élance avec l’objectif de ne pas concéder trop de temps au maillot jaune Chris Froome, sur lequel il accuse 1’51’’ de retard avant ce chrono.

16h35 : Péraud dans le rythme

Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale) signe le 10e meilleur temps au premier contrôle intermédiaire, 26 secondes derrière Martin.

16h21 : Rolland très loin

Le Français Pierre Rolland (Europcar), porteur du maillot à pois et 8e du général l’an passé, boucle les 33 km du parcours avec 4’16’’ de retard sur Martin, soit le 72e temps sur 158 concurrents arrivés. « Maintenant j’ai la tête tournée vers la troisième semaine, a-t-il déclaré à son arrivée. Il y a des journées à passer et à partir de samedi ce sera la partie du Tour la plus importante et où celle où j’espère briller. Avec l’équipe on aura à cœur de remporter au moins une étape. »

16h20 : Le classement après l'arrivée de 155 coureurs sur 182

1- Martin (ALL/Omega Pharma) en 36' 29''
2- De Gendt (BEL/Vacansoleil) à 1’01’’
3- Porte (AUS/Sky) à 1’21’’
4- Tuft (CAN/Orica GreenEdege) à 1’37’’
5- Chavanel (FRA/Omega Pharma) à 1’43’’

16h15 : Péraud au départ

Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale), premier Français au classement général (14e à 3’29’’ de Froome), s’élance sur le parcours. Le champion de France 2009 du contre-la-montre a un bon coup à jouer pour figurer dans le Top 10 du général ce soir.

16h14 : Chavanel 5e temps

Après un excellent départ, Sylvain Chavanel (Omega Pharma) s’empare finalement du 5e chrono provisoire, à 1’36’’ du leader Tony Martin.

16h10 : Chavanel perd du terrain

Deuxième au premier chrono intermédiaire, Sylvain Chavanel accuse 55 secondes de retard au deuxième pointage, placé à 11 km de l’arrivée. Le champion de France de la spécialité semble avoir pris un départ un peu trop rapide.

16h05 : Porte sur le podium provisoire

L’Australien Richie Porte (Sky) s’empare de la troisième place provisoire, à 1'21’’ de Martin. Le Français Jérémy Roy (FDJ.fr) recule donc au cinquième rang.

Debrief du staff avec @ThibautPinot #TDF #FDJfr pic.twitter.com/hi446i7a5N
— Equipe FDJ.fr (@EquipeFDJ) July 10, 2013

15h51 : Chavanel tient la cadence

Sylvain Chavanel (Omega Pharma) s’offre le deuxième temps au premier point intermédiaire (km 9,5), à seulement sept secondes de son coéquipier allemand Tony Martin. Le champion de France du contre-la-montre va-t-il signer un gros coup ?

15h45 : Des départs toutes les trois minutes

Après l’Américain Andrew Talansky (Garmin-Sharp), qui vient de s’élancer, les départs entre chaque concurrent vont désormais s’espacer de trois minutes au lieu de deux.

15h36 : Chavanel est parti

Champion de France en titre du contre-la-montre, Sylvain Chavanel (Omega Pharma) s’est élancé d’Avranches.

15h33 : Pinot : « J’ai fait du mieux que je pouvais »

Le Français Thibaut Pinot (FDJ.fr), qui a abandonné toute ambition au général après deux étapes pyrénéennes très difficiles, a conclu le contre-la-montre avec 3’28’’ de retard sur le leader provisoire Tony Martin. « Ce n’était pas facile, j’ai fait du mieux que je pouvais, a-t-il confié à son arrivée au Mont Saint-Michel. J’ai eu une petite crampe dans la fesse à mi-parcours, ce qui m’a fait perde du temps. Je n’avais rien à perdre sur ce chrono et je l’ai fait à fond. Il faut surmonter la déception parce que ça faisait six mois que je préparais ce Tour. Echouer comme ça, c'est dur mais j’ai su relativiser. Là ça va être un peu long jusqu’à samedi, avec des étapes de plaine. Il faut conserver du jus pour faire de bonnes choses dans les Alpes. »

15h26 : Porte sur la route

Candidat à une bonne place sur ce contre-la-montre, l’Australien Richie Porte, coéquipier du maillot jaune Chris Froome s’est élancé d’Avranches à 15h25.
Van Garderen baisse de rythme

Auteur du deuxième meilleur temps au premier chrono intermédiaire (km 9,5), l’Américain Tejay van Garderen (BMC) n’a plus que le 14e temps provisoire au km 22, à 1’40’’ de Martin.

Riblon : « Je ne vois pas qui peut battre Martin »

Christophe Riblon, coéquipier chez AG2R La Mondiale du meilleur Français du général Jean-Christophe Péraud (14e à 3'29 de Froome), s’est exprimé au micro de RMC à son arrivée au Mont Saint-Michel. « C’est un beau chrono, bien tracé. On annonçait un parcours pour rouleurs et c’est vraiment le cas. Je ne vois pas qui peut battre Martin, à part Froome peut-être, a confié Riblon, auteur du 25e temps provisoire, à 2’09’’ de Tony Martin. Il y a fort vent favorable pendant les trois quarts du parcours, ce qui donne des grosses moyennes. »

15h07 : Van Garderen le plus proche

Au premier chrono intermédiaire (km 9,5), Tejay van Garderen (BMC) est celui qui résiste le mieux à Tony Martin puisque l’Américain n’est pour l’heure relégué qu’à 18 secondes de la tornade allemande.

15h : Gerrans 27e provisoire

Porteur du maillot jaune pendant deux jours, vainqueur de la 3e étape et du contre-la-montre par équipes (4e étape) avec Orica GreenEdege, l'Australien Simon Gerrans achève son parcours à la 27e place provisoire, à 3'30'' de Martin.

Check out the custom Pinarello Bolide Chris Froome will be riding today! How cool is that! RT #‎VaVaFroome #TDF pic.twitter.com/WJpxFM6U3N
— Team Sky (@TeamSky) July 10, 2013
Quel public incroyable le long du chrono !! Merci pour vos encouragements au top !! Vive le vélo et les piquenique en famille ;) #tdf
— Jeremy Roy (@jeremyroy) July 10, 2013

14h30 : Martin parmi les plus grands

En achevant les 33 km entre Avranches et le Mont Saint-Michel dans une moyenne de 54,271 km/h, Tony Martin a réalisé une des meilleures performances de l’histoire du Tour de France dans l’exercice. La référence reste pour l’heure celle de l’Américain Greg LeMond, qui avait parcouru les 24,5m entre Versailles et Paris dans une moyenne de 54,545 km/h en 1989. Lors de la Grande Boucle 2005, un autre Américain, David Zabriskie, avait fait mieux entre Fromentine-Noirmoutier (54,676 km/h) mais le parcours faisait alors moins de 20 kilomètres (19 km). Un autre coureur a fait mieux que Martin : le Britannique David Millar avec une moyenne de 54,360 km/h entre Pornic et Nantes (49 km) lors du Tour 2003. Chris Froome va-t-il mettre tout ce petit d'accord cette après-midi ? Réponse à partir de 16h54, heure du départ du maillot jaune britannique.

14h02 : 54,271 km/h de moyenne pour Martin !

Largement en tête du chrono après le passage de près de 90 coureurs, l'Allemand Tony Martin a roulé à une moyenne de 54,271 km/h tout au long des 33 km du parcours.

Martin's average speed: 54.271km/h! http://t.co/eoLCOHrdUe #TDF
— Le Tour De France (@letour) July 10, 2013

14h : 7e temps pour Millar

Quadruple vainqueur d’étape sur le Tour de France, le vétéran britannique David Millar (Garmin-Sharp) achève les 33 km du chrono avec 2'34'' de retard sur Martin, ce qui le place à la septième place provisoire.

13h48 : Le classement après l'arrivée des 80 premiers coureurs

1- Martin (ALL/Omega Pharma) en 36' 29''
2- De Gendt (BEL/Vacansoleil) à 1’01’’
3- Tuft (CAN/Orica GreenEdege) à 1’35’’
4- Roy (FRA/FDJ.fr) à 1’43’’
5- Bak (DAN/Lotto) à 2’15’’

CLM du Mont Saint Michel effectué,j'ai pas pût voir mais j'ai bien entendu vos encouragements:merci à tous!
Apm TV,beau spectacle à venir!
— Samuel DUMOULIN (@SamuelDumoulin) July 10, 2013

13h24 : Voeckler est parti

Double vainqueur d’étape l’an passé, le Français Thomas Voeckler (Europcar) a pris le départ du contre-la-montre à 13h22, pour un exercice qui n’est pas franchement son préféré…

13h21 : Martin frappe fort

L’Allemand Tony Martin (Omega Pharma) a fait honneur à son statut de double champion du monde en titre du contre-la-montre en établissant un nouveau chrono de référence de 36’29’’, soit 1’01’’ de mieux que l’actuel deuxième, le Belge Thomas De Gendt (Vacansoleil).

13h17 : Cavendish insulté et victime de jets d'urine

Selon son coéquipier français Jérôme Pineau, le sprinteur britannique Mark Cavendish a été l’objet d’insultes et même de jets d'urine tout au long des 33 km du contre-la-montre. « C'est scandaleux », a conclu le coureur d’Omega Pharma sur son compte Twitter. Ces incidents semblent liés au scénario de l'étape d'hier, Cavendish se voyant reproché d'avoir provoqué la chute du Néerlandais Tom Veelers à l'arrivée à Saint-Malo.

Honte quand mon ami @MarkCavendish me dit qu il a été siffle et même arrosé d urine pendant tout le parcours !! C est scandaleux!!!
— jerome pineau (@jejeroule44) July 10, 2013

13h07 : Roy deuxième provisoire

Le Français Jérémy Roy (FDJ.fr) signe le deuxième meilleur temps proviroire, à 8 secondes de Tuft. Mais le TGV Tony Martin ne devrait pas tarder à faire voler en éclats le chrono référence.

13h02 : Martin ne ralentit pas

Au deuxième intermédiaire (km 22), Tony Martin ne relâche pas son effort et améliore de 39 secondes la référence du Belge Thomas De Gendt (Vacansoleil).

12h58 : Boom fait pschitt

Bien parti après les 10 premiers kilomètres, le Néerlandais Lars Boom (Belkin) a progressivement baissé de pied et rallie l’arrivée au Mont Saint-Michel avec le troisième temps provisoire, à 1’08’’ de Tuft.

12h53 : Tony Martin annonce la couleur

Le triple champion du monde (2010, 2012 et 2013) du contre-la-montre, Tony Martin (Omega Pharma), améliore de 22 secondes le meilleur temps au premier intermédiaire. Sans surprise, l’Allemand est parti pour établir le vrai chrono référence de l’après-midi.

12h48 : Roy bien parti

Vice-champion de France du contre-la-montre, Jérémy Roy (FDJ.fr) n'accuse que 8 secondes de retard sur le temps de référence de Boom et Tuft au premier intermédiaire.
12h26 : Boom dans le bon tempo

Au premier intermédiaire, le Néerlandais Lars Boom (Belkin) a réalisé le même temps que l'actuel leader du chrono Svein Tuft (Orica GreenEdge).

12h15 : Jack Bauer : « Un vent de face assez fort »

Le Néo-Zélandais Jack Bauer (Orica GreenEdge), qui occupe la troisième place provisoire du contre-la-montre du Mont Saint-Michel, a confié ses impressions à son arrivée sur letour.fr. « C'est très rapide jusqu'au 12e kilomètre de course. Et ensuite, à partir du km 19 jusqu'à la fin, on roule avec un vent de face assez fort, a indiqué l’homonyme du héros de la série 24 Heures chrono. Un contre-la-montre en bord de mer, c'est assez rare et il sera intéressant de voir comment ça va évoluer le vent dans la journée. »

12h05 : Cavendish en mode mineur

Trente-cinquième coureur à s'élancer, Mark Cavendish n'a réalisé que le 31e temps au premier point intermédiaire, placé à 9,5 km du départ...

11h55 : Péraud vise le bon coup

Premier Français et 14e du classement général, à 3’29’’ du leader Chistopher Froome, Jean-Christophe Péraud a un coup à jouer pour intégrer le Top 10 à l’issue du contre-la-montre du jour. « C’est un moment important, reconnait le coureur d’AG2R La Mondiale, qui s’élancera à 16h15. J’espère refaire une partie de mon retard sur ce chrono, par rapport aux hommes qui sont devant moi, qui sont plus grimpeurs que rouleurs. Dans un sens, c’est le contre-la-montre d’Embrun (17e étape, ndlr) qui me convient plus. Mais par rapport à mes concurrents directs, c’est finalement sur ce chrono que j’ai des chances de refaire une partie de mon retard parce que, devant, on a vraiment des très bon grimpeurs qui seront à l’aise sur le chrono d’Embrun. »

11h36 : C’est parti Cavendish

Auteur hier d’une manœuvre dangereuse mais non sanctionnée, qui a provoqué la chute de Tom Veleers dans le sprint final remporté à Saint-Malo par Marcel Kittel (Argos), le Britannique Mark Cavendish (Omega Pharma) est la première star du peloton à s’élancer d’Avranches.

11h08 - Meilleur temps pour Tuft

Après le départ d'une vingtaine de coureurs, c'est le rouleur canadien d'Orica GreenEdge, Svein Tuft, qui a établi le meilleur temps en 38'04. Le Canadien dépossède Westra du chrono de référence.

11h00 - Les principaux départs de ce CLM

Les principaux départs

11h36 Cavendish

13h22 Voeckler

14h42 Vichot

14h54 Pinot

15h24 Porte

15h36 Chavanel

15h40 Rolland

15h57 Bardet

16h09 Evans

16h12 Schleck

16h15 Peraud

16h39 Contador

16h51 Valverde

16h54 Froome

10h30 - Le contre-la-montre est lancé

La 11e étape du Tour de France a débuté. Le Kazakh Dmitriy Muravyev (Astana) a été le premier coureur à partir à l’assaut des 33 km qui relient Avranches au Mont Saint-Michel.

RMC Sport