RMC Sport

Voeckler, « PPP » (passera pas les Pyrénées)?

Voeckler pourra-t-il garder le maillot jaune après les Pyrénées ?

Voeckler pourra-t-il garder le maillot jaune après les Pyrénées ? - -

L’aventure en jaune du chouchou des Français pourrait prendre fin dès l’arrivée jeudi soir à Luz-Ardiden. A moins que les favoris ne retardent les hostilités, ce qui ferait les affaires du leader de la formation Europcar.

Les amoureux de la Grande Boucle et les médias français le rêvent en jaune, le 24 juillet sur les Champs-Elysées, mais le coureur de la formation Europcar préfère garder la tête sur les épaules alors que se profilent les cols pyrénéens. Leader du classement général depuis dimanche, Thomas Voeckler va déjà s’employer à conserver sa tunique dorée jusqu’au pied de Luz-Ardiden, jeudi soir pour la Fête nationale. « J’ai conscience de mes moyens, lâchait-il mercredi matin, avant l’étape tarnaise Blaye-les-Mines–Lavaur. Je ne vais pas dire aux gens que je vais le garder dix jours comme en 2004. » Il y a sept ans, l’Alsacien avait porté le maillot jaune de la 5e à la 14e étape, et il avait fallu l’arrivée dans les Alpes pour qu’Armstrong s’en empare, sans plus l’abandonner jusqu’aux Champs-Elysées, pour son 6e sacre sur le Tour.

Bernaudeau et les « ambitions secrètes »

L’avenir du leader Europcar dépendra en grande partie de la passe d’armes entre les favoris du peloton. Un scenario attentiste des Schleck, Evans et Contador, qui patienteraient jusqu’au Alpes pour s’affronter, pourrait faire les affaires de Voeckler. A l’inverse… « Si les gros commencent tôt la bagarre ça risque d’être compliqué pour Thomas », s’inquiète son coéquipier Anthony Charteau. L’issue dépendra également de l’état de forme du coureur, étincelant jusqu’à présent, à l’image de son coup de pédale plein de panache mardi à l’approche de Carmaux. « On voudrait qu’il aille en jaune à Paris, glisse son directeur sportif Jean-René Bernaudeau, mais je ne suis pas un mage. Et puis, on n’est pas obligé de dire tout ce qu’on pense. On peut avoir des ambitions secrètes... Les jambes de Thomas nous diront demain (jeudi) si l’aventure peut durer plus longtemps que prévu. »