RMC Sport

Cancellara : « Marquer l’histoire »

Fabian Cancellara, est-ce la plus belle victoire de votre carrière ?
Non, pas la plus belle. Si on regarde mon palmarès, on voit plein de belles et grandes choses. Mais c’est sûr que je travaillais cette année pour cela, et j’en suis fier. Ce n’était pas facile. Il y avait beaucoup de pression avec d’énormes favoris. Mais j’ai appris de mes erreurs passées, que ce soit sur les autres courses ou sur le Tour des Flandres. Je pense que c’est le secret de ma réussite d’aujourd’hui (ndlr, hier).

On vous a vu attaquer très tôt, pourquoi ?
Ce n’était pas prévu. C’est venu tout seul, comme par instinct. Je savais que je devais tenter le coup assez tôt, parce que j’avais vu dans les précédentes éditions qu’il ne fallait pas attendre. C’est pourquoi j’ai fait en sorte de réduire le groupe de tête. J’ai été surpris de voir que seul Tom suivait. Je m’attendais à continuer avec plus de coureurs, mais cela prouve que les gens étaient fatigués et qu’il s’agissait du moment-clé pour attaquer.

Et derrière vous avez continué à rouler…
Oui, car ce n’était pas vraiment une attaque. J’ai simplement accéléré. J’ai entendu à la radio que l’écart se creusait, j’ai donc continué à rouler comme sur un contre-la-montre. A trois kilomètres de l’arrivée, j'ai compris que c'était gagné. J’avais à cœur de marquer l’histoire en m’imposant ici.

F.A. à Meerbeke