RMC Sport

A quoi va ressembler le match du Sporting après la fronde des joueurs?

Le retour des sourires pour les joueurs du Sporting ?

Le retour des sourires pour les joueurs du Sporting ? - AFP

Après la suspension puis la réintégration d'une grande partie des joueurs du Sporting à cause d'un grave conflit avec leur président, le club lisboète s'apprête à disputer un match forcément spécial contre Paços de Ferreira dimanche soir lors de la 29e journée du championnat portugais (21h en direct sur SFR Sport 3). Car tous les problèmes n'ont pas été résolus.

Les esprits ont fini par s'apaiser samedi au Sporting Portugal. Après de dures critiques de leur président, Bruno de Carvalho, plusieurs joueurs s'étaient insurgés publiquement contre le dirigeant, qui les a menacés de suspension avant d'apparemment revenir à la raison à la veille d'un match important en championnat face à Paços de Ferreira (en direct sur SFR Sport 3).

Tous les mutins réintégrés sauf Coentrao ?

Lors une conférence de presse d'avant-match bien plus courte qu'à l'accoutumée, l'entraîneur Jorge Jésus a tenté de ramener le calme après 48 heures d'un psychodrame qui a ébranlé toute la galaxie "sportinguista". "Nous avons eu une réunion avec le président et les joueurs. L'important est la liberté que le président a donnée pour convoquer ceux que je souhaite, je vais appeler tous les joueurs disponibles sur le plan physique", a-t-il affirmé.

Pourtant, selon A Bola, le doute plane autour de la présence de Fabio Coentrao. Alors qu’il est incertain pour cause de blessure, le joueur prêté par le Real Madrid aurait eu un accrochage avec son président samedi. De Carvalho aurait acté une rupture de prêt avec effet immédiat. Autrement dit, un retour à la case Real Madrid pour le gaucher. Informés, les joueurs exigeraient le retour de leur équipier dans l’effectif. 

Le soutien des supporters ?

Dans ce contexte électrique, le technicien a aussi appelé à soutenir le Sporting en nombre au stade Alvalade dimanche face à Paços de Ferreira "sans divisions car la passion est la même chez les joueurs, le président et l'entraîneur". Une unité qu’il faudra montrer face à Paços de Ferreira, car le podium en championnat est loin d’être assuré.

VIDEO - Le best-of du Grand Week-End Sport du dimanche 8 avril

La rédaction avec l'AFP