RMC Sport

Ancien vice-président du PSG, Charles Talar est mort

Charles Talar a participé au sauvetage du PSG en 1974.

Charles Talar a participé au sauvetage du PSG en 1974. - AFP

Producteur de spectacles et de comédies musicales, Charles Talar était devenu vice-président du PSG en 1974 au rachat du club, alors en difficulté financière, par Daniel Hechter.

En pleine année du cinquantenaire du club, le Paris-Saint-Germain a perdu vendredi un de ses anciens dirigeants historiques, Charles Talar. Le producteur de spectacles, de comédies musicales et ex-vice président du PSG est mort dans la nuit de jeudi à vendredi.

Proche du club sous l'ère Borelli puis Canal+

Le natif de Sousse, en Tunisie, avait accompagné le rachat du club, au bord de la disparition, en 1974, aux côtés du créateur de mode Daniel Hechter. Talar en était alors devenu le vice-président et une des figures du "gang des chemises roses", à l'origine du sauvetage du club avec Francis Borelli, Bernard Brochand, Jean-Paul Belmondo et Hechter.

"Nous étions tous des fanas de foot, racontait Talar, cité par le site du PSG. Au cours de mes voyages aux États-Unis, j'avais mesuré la force du sport professionnel et j'étais certains que celui qui monterait un club pro important à Paris serait gagnant." 

L'hommage de Nasser Al-Khelaïfi

Conseiller de Borelli, président du PSG de 1978 à 1991, Talar est resté proche du club pendant l'ère Canal + jusqu'en 2006. "C'est un dinosaure qui disparaît", a salué Alain Cayzac, autre ex-président parisien, sur le site du club. 

"C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris ce matin la disparition de Charles Talar. Il était un très grand amoureux de notre club, dont il restera une figure historique. Je sais le rôle important que des hommes engagés comme Charles Talar ont joué pour relancer le club aux côtés de Daniel Hechter et le club et tous ses supporters leur en sont à jamais reconnaissants. À son frère Simon, ancien président de notre club, à sa famille et à tous ses proches, j’adresse toutes mes condoléances et leur exprime le soutien de toute la communauté du Paris Saint-Germain", a réagi le président parisien Nasser Al-Khelaïfi.

SSa