RMC Sport

Argentine: Javier Mascherano annonce sa retraite

Javier Mascherano a annoncé ce dimanche la fin de sa carrière de footballeur. Le milieu de terrain argentin raccroche les crampons à 36 ans, après une dernière expérience à l’Estudiantes de La Plata. L’ancien taulier du Barça s’en va avec 700 matchs professionnels au compteur et un immense palmarès, marqué par deux Ligue des champions, deux victoires aux JO et une finale de Coupe du monde.

C’est un monument du football mondial qui s’en va. Javier Mascherano a annoncé ce dimanche la fin de sa carrière de footballeur. Le milieu de terrain, qui évoluait à l’Estudiantes de La Plata depuis le début de l’année, a dévoilé sa décision après une défaite de son équipe face à Argentinos (0-1). 

"C’est une décision à laquelle j’avais réfléchi. Il est temps de mettre fin à ma carrière. J’ai vécu mon métier à 100%, au maximum de ce que j’ai pu. Je remercie le club d’Estudiantes qui m’a fait confiance, mes coéquipiers et ce métier qui m’a tout donné. Je voulais l’annoncer pour qu’il n’y ait pas de spéculation", a expliqué "Le Petit Chef", un surnom hérité de son passage à River Plate.

Il a tout gagné avec le Barça

Un club où il a débuté en pro après avoir été convoqué en équipe d’Argentine par Marcelo Bielsa à l’été 2003. A seulement 19 ans. En plus de dix-sept ans de carrière et 700 matchs de haut niveau, Mascherano s’est construit un CV légendaire. Partout où il est passé, sa grinta et son leadership ont marqué les esprits, des Corinthians, à West Ham, en passant par Liverpool et le Hebei Fortuna (Chine).

Mais c’est au FC Barcelone que le milieu défensif, qui reculera en charnière centrale avec les années, s’est forgé un palmarès de folie. En sept saisons et demie en Catalogne, le guerrier au crâne lisse a remporté deux Ligue des champions (2011, 2015), cinq Liga, quatre Coupe du Roi, deux Coupe du monde des clubs.

Quatre Coupe du monde disputées

Fidèle lieutenant de Lionel Messi, il a également mené l’Albiceleste en finale de la Coupe du monde 2014 (défaite 1-0 face à l’Allemagne). Mascherano fait d’ailleurs partie du cercle très restreint des joueurs à avoir disputé quatre fois un Mondial. Sans oublier ses deux médailles d’or olympiques, décrochées en 2004 (avec Bielsa) et 2008 avec sa sélection.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur