RMC Sport

Argentine: l'attaquant de 30 ans Santiago García retrouvé mort, ce serait un suicide

Âgé de 30 ans, l'attaquant uruguayen Santiago "Morro" Garcia a été retrouvé mort en Argentine. Il évoluait à Godoy Cruz depuis 2016. Il se serait suicidé, selon les médias locaux qui rapportent que le joueur souffrait de troubles psychiatriques.

La piste du suicide est avancée par plusieurs médias argentins, mais les causes de la mort n'ont pas encore été confirmées. Le footballeur uruguayen Santiago Garcia a été retrouvé mort ce samedi à Mendoza, dans l'ouest de l'Argentine, selon la presse locale. Cet attaquant de 30 ans était sous contrat avec Godoy Cruz, club de première division.

D'après Olé, son corps a été retrouvé lorsque des policiers sont entrés dans son appartement, après avoir été alertés par la famille. Ses proches se seraient inquiétés de ne pas avoir reçu de nouvelles du joueur, qui ne répondait plus au téléphone, depuis trois jours.

Si la piste de suicide est évoquée, c'est parce que des médias tels que TyC Sports affirment que le joueur suivait un traitement médicamenteux à cause d'une dépression. 

Son avenir était incertain

Surnommé "El Morro", Santiago Garcia était dans une situation sportive difficile depuis quelque temps. Même s'il était apprécié des supporters de Godoy Cruz, grâce à ses 51 buts en 119 matchs depuis 2016, son avenir était devenu très incertain. Son contrat prenait fin en juin et son entraîneur, sur fond de conflit avec la direction, aurait dernièrement reçu l'ordre de ne plus le faire jouer.

En marge de l'effectif, aussi à cause de problèmes physiques et d'un test positif au coronavirus, le buteur réfléchissait manifestement à trouver un point de chute avec son agent. Des propositions à l'étranger lui seraient parvenues, mais il ne semblait pas vouloir trop s'éloigner de chez lui.

Formé au Nacional, en Uruguay, Santiago Garcia avait débuté sa carrière en 2008. Il s'était ensuite rendu au Brésil, à Paranaense (2011-2012), puis en Turquie, pour une brève expérience avec Kasimpasa (2012-2013). Le Nacional l'avait rapatrié la saison suivante, avant de le laisser partir au River Plate de Montevideo. S'il n'a jamais été international, son début de carrière lui a tout de même permis de connaître neuf sélections avec l'équipe de moins de 20 ans de l'Uruguay.

Avant une première réaction officielle de Godoy Cruz, le Nacional a publié un tweet pour lui rendre hommage: "Il n'y a pas de mots, ni de consolation. Immense chagrin face à la mort d'un des joueurs et supporters les plus aimés de l'histoire récente de Nacional. Nous pleurons tous "El Morro. Repose en paix." 

JA