RMC Sport

'Arrêtons de parler du cas Evra'

Sur le cas Evra, ce que n'a pas dit Laurent Blanc dans sa conférence de presse hier et que je rajoute, c'est qu'il faut faire la différence entre le capitaine Evra et le joueur Evra.

Le joueur est barré par un défenseur qui s'appelle Abidal. Quant au capitaine, lui doit être radié à vie. On récupère donc Evra comme un joueur sélectionnable puisqu'il a été présélectionné. Sans nous le dire, Laurent Blanc nous fait comprendre qu'il devra être supérieur aux autres pour être sélectionné.

Depuis cette Coupe du Monde, Evra a été puni et il a purgé sa peine. Et s'il avait pu s'abstenir de faire appel de sa sanction, ça aurait été mieux. Jouanno, la Ministre des Sports, a remis le problème Evra au goût du jour. Si elle ne nous remémore pas ce cas-là, c'est peut-être aussi bien. Selon moi, la bonne solution aurait été de ne plus se rappeler ce qu'il s'est passé il y a six mois. Le temps fait bien les choses. Ras-le-bol du capitaine Evra en Afrique du Sud !