RMC Sport

Bastia: gardes à vue levées pour des anciens dirigeants

Quatre anciens dirigeants du SC Bastia avaient été placés en garde à vue mardi à la police judiciaire d’Ajaccio dans le cadre d’une enquête sur des délits financiers autour du club de National. Ils ont tous été relâchés mercredi soir.

Nouvel épisode dans l’enquête sur les supposés délits financiers du SC Bastia. Les quatre anciens dirigeants du club corse placés en garde à vue mardi ont tous été relâchés par la police judiciaire d’Ajaccio, mercredi soir. Aucune nouvelle mise en examen n'a été prononcée. Le parquet de Bastia n’a pas souhaité commenter l'affaire en cours.

L'enquête s'est accélérée ces derniers jours. Une dizaine de personnes se sont succédé face aux policiers de la PJ d'Ajaccio dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en février 2019. C’est le cas de l’ancien président du SC Bastia, Pierre-Marie Geronimi. Entendu par le service économique et financier de la PJ, l’ex-dirigeant de 53 ans était accompagné d'un avocat. "Mon client a enfin eu l’opportunité de s’expliquer dans cette procédure, a expliqué maître Julien Pinelli, à RMC Sport. Il tenait à répondre point par point aux accusations dont il fait l’objet et qu’il conteste formellement. Nous espérons que ses explications donneront lieu à des investigations complémentaires, qui permettront de faire la lumière sur ce dossier."

Deux anciens dirigeants mis en examen en 2019

Plusieurs perquisitions entre avril et juin 2018 avaient déjà permis de saisir de "nombreux documents bancaires et comptables" et d'établir "que les règles et principes de comptabilité n'avaient pas été respectés", avait indiqué en février 2019 le parquet de Bastia. Mais pour le moment, seules deux personnes ont été mises en examen. Joseph Lorenzoni, l’ancien comptable du club, et Antoine Vincenti, le commissaire aux comptes, ont fait l’objet d’un contrôle judiciaire.

Il y a quatre ans, le club bastiais avait été relégué sportivement et financièrement en National 3 après avoir contracté une dette 21 millions d’euros. En août 2017, c’est un duo d’entrepreneurs bastais, Claude Ferrandi et Pierre-Noël Luiggi, qui a repris les rênes du club. Avec réussite, puisque le SC Bastia est aujourd’hui bien placé (2e) pour remonter en Ligue 2.

AG avec Nicolas Pelletier avec AFP