RMC Sport

Belgique: la grève des joueurs de Mouscron, club de Gérard Lopez, qui ne sont pas payés

En deuxième division belge, rien ne va plus à l’Excel Mouscron. Le club, dont l’actionnaire majoritaire est Gérard Lopez, n’a pas payé ses joueurs lors du mois de décembre. En réaction, ces derniers ont décidé, selon la presse belge, de faire grève en ne s’entraînant plus.

Les Girondins de Bordeaux ne sont pas le seul club détenu par Gérard Lopez à vivre des temps compliqués. Si le club français connaît surtout de grandes difficultés sur le plan sportif, ce n’est pas vraiment le cœur du problème à l’Excel Mouscron.

À cause du non-paiement des salaires du mois de décembre, le club de deuxième division belge a vu ses joueurs partir en grève. Comme précisé par Le Soir, le groupe a décidé de ne plus s’entraîner à partir de ce jeudi. Contrairement aux sportifs, les employés ont eux touché leur salaire.

Le prochain match des Belges aura lieu le 23 janvier face à Lierse. À voir si les joueurs auront continué leur mouvement d’ici là et si ces derniers accepteront de se présenter pour la rencontre.

La rupture entre les joueurs et la direction

Ce n’est pas la première fois que les problèmes à Mouscron sont mis en évidence. Il y a quelques semaines, la presse belge annonçait que le cinquième de son championnat avait été interdit de recrutement, en raison (déjà) du non-paiement des salaire des joueurs pour le mois d’octobre.

Sur le plateau de Notele, le capitaine Christophe Lepoint avait évoqué la relation délicate avec la direction: "L’impression qu’on a, c’est que Lopez essaie de gagner du temps. Pourquoi? Je ne sais pas. Mais on nous a mené en bateau pendant un mois. On nous a clairement pris pour des cons. Le président nous dit de faire confiance à Lopez, qu’il tient toujours ses engagements. Mais il faut arrêter de se voiler la face. On a perdu confiance en la direction." Après avoir déjà songé à partir en grève avant de se raviser, l’effectif a finalement décidé de marquer le coup afin d’obtenir gain de cause.

JO