RMC Sport

Brésil: un gardien condamné pour meurtre retrouve un club et provoque un tollé

Bruno Fernandes

Bruno Fernandes - AFP

Bruno Fernandes, gardien condamné en 2010 à 22 ans de prison pour le meurtre de son ex-compagne, a signé ce mardi avec le club de D2 de Boa Esporte, après 7 ans de détention.

Ancien gardien de l’Atlético Mineiro ou de Flamengo, Bruno Fernandes de Souza était promis à un bel avenir à son poste. Mais en 2010, le Brésilien avouait face aux juges l’assassinat de son ex-maîtresse et mère de son fils Eliza Samudio. Cette affaire sordide avait vivement secoué le pays, d’autant que le joueur n’avait pas caché le fait que le corps avait été découpé puis jeté aux chiens.

Condamné à 22 ans et 3 mois de prison ferme, Bruno Fernandes est sorti le 24 février dernier sur décision de la Cour Suprême, après 7 années derrière les barreaux. Et il n'a pas tardé à retrouver un club. Ce mardi, Boa Esporte, en deuxième division, a présenté son nouveau joueur aux médias. Un recrutement qui provoque un tollé au Brésil. "Je suis heureux de recevoir cette nouvelle opportunité", a pour sa part affirmé le gardien de 32 ans en conférence de presse.

A lire aussi >> VIDEO: hallucinante bagarre pendant un derby au Brésil

Le club perd ses sponsors

"Je me prépare (à rejouer) depuis des années. Les gens se détournent de moi à cause ce qui s'est passé par le passé, mais Boa Esporte m'ouvre ses portes. Je suis très heureux et motivé", a conclu Bruno. Après cette signature, le club a perdu pratiquement tous ses sponsors, tandis que les réactions indignées n'ont pas tardé à affluer sur les réseaux sociaux.

A lire aussi >> Un choc Brésil-Argentine à… Melbourne

D.W