RMC Sport

Bayern Munich: Van Gaal découpe le président Hoeness

Louis Van Gaal

Louis Van Gaal - AFP

Ancien coach du Bayern, Louis van Gaal a assuré ce mercredi dans Bild qu'il ne retournera jamais dans le club de Munich tant que Uli Hoeness en sera le président.

"Je suis toujours revenu, à Barcelone, en équipe nationale néerlandaise, à l'Ajax Amsterdam, au AZ Alkmaar, mais au Bayern? Je ne peux pas me l'imaginer." Louis Van Gaal a donné de ses nouvelles ce mercredi au journal allemand Bild. Et il n'a pas perdu de sa bonne humeur. Sans contrat depuis son passage à Manchester United, l'entraîneur néerlandais ne se relancera visiblement pas en Bavière. "Aussi longtemps que Uli Hoeness (le président) sera au club, je n'y travaillerai pas".

L'ancien sélectionneur des Pays-Bas explique pourquoi ce tacle envers le dirigeant munichois. "Un exemple: Philipp Lahm jouait à l'époque défenseur gauche, c'est moi qui l'ai mis le premier à droite. J'ai eu à ce sujet une énorme dispute avec Hoeness, qui voulait garder Lahm à gauche. L'histoire m'a donné raison. C'est comme arrière droit que Lahm est devenu champion du monde et vainqueur de la Ligue des champions. Même chose avec Thomas Müller. Quand j'en ai fait un titulaire, Hoeness disait à ma femme dans la loge: Votre mari a encore mal composé son équipe."

Selon Van Gaal, "Hoeness entretient une relation particulière" avec Ribéry

Selon le Néerlandais, le président du Bayern "entretient une relation très particulière avec certains joueurs et intervient pour défendre leurs intérêts. C'est le cas avec Ribéry, qui selon M. Hoeness devrait jouer tous les matches (...) L'équipe est le plus important, et pas les joueurs. De ce point de vue là il y a une différence entre Hoeness et moi". Avec Munich, Louis Van Gaal a remporté le doublé Coupe-championnat en 2010 mais et a échoué en finale de Ligue des champions (0-2 contre l'Inter Milan). Puis il a été remercié en avril 2011, alors que l'équipe était à la peine en championnat.

VIDEO. Dico-foot : La rancune, par Louis Van Gaal (et Manchester United)

D.W avec AFP