RMC Sport

Bundesliga: 4 poteaux, 25 tirs... la malchance insensée du Bayern contre Leverkusen

Le Bayern Munich a mordu la poussière contre le Bayer Leverkusen (1-2) ce samedi, à l’issue d’un match fou où il a quand même tiré 25 fois au but (pour 11 tirs cadrés) et touché les montants à quatre reprises.

Le Père Noël a décidé cette année de remettre la saison des cadeaux à plus tard. Le Bayern Munich n’a pas démérité contre le Bayer Leverkusen malgré la défaite (1-2), lors de la 13e journée de Bundesliga. Il s’est même procuré un nombre incalculable d’occasions. Encore fallait-il les mettre au fond.

La maladresse des Bavarois a d'ailleurs tranché avec la réussite insolente de leurs adversaires, réalistes sur leur première occasion franche (10e) du match. Le Bayern avait déjà touché le poteau (9e), qui s’est opposé à trois autres de ses tentatives (22e, 77e, 90e+2) au cours de cette rencontre d'une rare intensité, où le ballon a filé d'un but à l'autre.

"Aucun reproche à mon équipe"

Explosif en transition, Leverkusen a trompé la vigilance de la défense bavaroise à deux reprises pour prendre l’avantage à la pause, juste après l’égalisation de Thomas Müller. Ce but d’avance, Leverkusen l’a conservé jusqu’au bout grâce à des retours défensifs de toute beauté dans les pieds adverses mais également aux prouesses de son gardien, époustouflant sur sa ligne. Et un peu aussi parce que les Bavarois en face n’avaient visiblement pas envie de marquer (25 tirs, 11 cadrés).

"Après les quatre victoires, je n'ai pas pété les plombs, je ne vais pas le faire maintenant, a expliqué Hans-Dieter Flick, l'entraîneur du Bayern Munich, un peu dépité à la fin du match. En première période, nous n'avons pas été assez attentifs, nous savions que Leverkusen était très fort en contre et dans les transitions, et ils s'en sont servi sans pitié. Du point de vue de la volonté et de l'engagement, je ne peux faire aucun reproche à mon équipe, nous n'avons pas été bons sur nos occasions de but." Le Bayern Munich est provisoirement quatrième de Bundesliga après ce nouveau faux pas.

RMC Sport