RMC Sport

Bürki, Vidal, Lewandowski : les tops et flops de Dortmund-Bayern

Arturo Vidal et Ilkay Gundogan

Arturo Vidal et Ilkay Gundogan - AFP

Le Bayern Munich a réalisé une belle affaire en obtenant le point du match nul (0-0) sur la pelouse du Borussia Dortmund lors du choc de la 25e journée de Bundesliga. Mais on attendait mieux d’un match où les défenseurs ont pris le dessus sur les attaquants.

TOPS

Bürki était imprenable

Même si les attaquants bavarois ont été maladroits au Signal Iduna Park, le gardien du Borussia a réalisé des prouesses et souvent sauvé son équipe. Ça avait pourtant mal commencé avec une sortie aérienne approximative en début de rencontre, mais l’international suisse a vite fait étalage de son talent en remportant un face-à-face avec Douglas Costa (27e) puis en repoussant un tir d’Arjen Robben (42e). On retiendra surtout sa parade qui a permis de détourner le ballon sur sa barre après un missile d’Arturo Vidal (64e).

Vidal, quel abatage

L’ancien milieu de la Juve s’est beaucoup donné. Omniprésent devant sa défense, il a été aussi très dangereux offensivement. Malgré un volume de jeu impressionnant, le Chilien n’a pas été récompensé de ses efforts.

FLOPS

Le Borussia laisse filer l’occasion

Le club de la Rhur, qui restait sur une impressionnante série de neuf victoires en dix matches, avait l’occasion de relancer la Bundesliga en revenant à deux points du Bayern, défait en milieu de semaine à Mayence (1-2). Avec ce résultat nul, les joueurs de Thomas Tuchel restent à distance des Bavarois, leaders avec cinq unités d’avance. Un écart qu’il sera difficile de combler alors qu’il ne reste que sept journées à disputer.

Lewandowski, Aubameyang… les buteurs étaient en panne

On attendait autre chose qu’un 0-0 de la part des deux meilleurs attaques de Bundesliga (à égalité avec 59 buts) et surtout des trois meilleurs buteurs du championnat allemands Robert Lewandowski (23 réalisations), Pierre-Emerick Aubameyang (22) et Thomas Müller (17). Le premier a rarement été en position de tir. L’ancien Stéphanois a posé beaucoup de problème avec sa pointe de vitesse mais il n’a jamais fait la différence face au but.