RMC Sport

Chine: défait deux fois d'affilée pour ses débuts, Cannavaro déjà sous pression

Fabio Cannavaro a manqué ses débuts à la tête de la sélection chinoise.

Fabio Cannavaro a manqué ses débuts à la tête de la sélection chinoise. - AFP

Fabio Cannavaro a manqué ses débuts en tant que sélectionneur de la Chine après la nouvelle défaite de son équipe contre l'Ouzbékistan (1-0) dans le cadre de la China Cup 2019, disputée lundi à Nanning (Chine).

Les débuts sont rudes pour Fabio Cannavaro. Après un premier échec contre la Thaïlande jeudi (1-0), le sélectionneur de la Chine a à nouveau perdu lundi face à l’Ouzbékistan (1-0). L’équipe du champion du monde italien 2006 n'a pas marqué le moindre but dans ce tournoi amical disputé à domicile.

Des sifflets pour le retour au vestiaire

Au terme d'une rencontre dominée par les Ouzbeks, quasiment au même niveau que les Chinois au classement Fifa (73e contre 72e) et défaits 3-0 vendredi par l'Uruguay, quelques sifflets ont accompagné le retour des hommes du coach italien au vestiaire. L'Uruguay et la Thaïlande s'affrontent lundi en finale de ce mini-tournoi annuel.

Cannavaro déjà sous pression

Le Ballon d'Or 2006, âgé de 45 ans, qui a succédé le 15 mars à son mentor et compatriote italien Marcello Lippi, est déjà sous pression. Car la Chine a l'ambition de devenir l'une des forces majeures du football et d'organiser une Coupe du monde dans les prochaines années.

AFP