RMC Sport

Coronavirus: le foot amateur dans l'attente, réunion à la FFF ce vendredi

Si la Fédération française de football souhaite idéalement que ses différents championnats nationaux et régionaux reprennent après la crise sanitaire, les dirigeants du foot français réfléchissent aux différents scénarios si cela n'est pas possible, et vont prendre des mesures pour soutenir les clubs amateurs.

L'épidémie de coronavirus ne permet toujours pas de savoir quand (et si) la Ligue 1 et les autres grosses compétitions vont reprendre, mais la crise sanitaire a aussi des incidences sur le quotidien des clubs amateurs, des ligues et des districts. La FFF travaille ainsi depuis quelques jours sur des lignes directrices à donner pour la fin de la saison actuelle. Une chose est sûre: les dirigeants du football hexagonal ne souhaitent pas de saison blanche dans les différents championnats nationaux (D1 et D2 filles, N1, N2, N3 hommes, jeunes), sans oublier les championnats régionaux.

L’objectif, aujourd'hui, est de tout faire pour essayer de rejouer, en fixant une date butoir qui déterminera la fin de la saison 2019-2020. Mais cela dépendra surtout des mesures gouvernementales pour le "déconfinement". La fédération va donc tenter de prendre les décisions qui s’imposent face à cette crise sanitaire, tout en imaginant que les championnats ne puissent pas aller au bout. Il faudra, à ce moment-là, décider de les arrêter, tout en définissant dans un deuxième temps des modalités pour les montées et les descentes.

La création d'un fonds de solidarité va être validée, et l'élection à la présidence de la FFF va être décalée

Dans un premier temps, le Comex va valider l’annulation de l’assemblée fédérale de juin puis décaler les élections dans les districts vraisemblablement de juin à septembre, puis encore celles des ligues d’octobre à décembre. Enfin l’élection fédérale élective sera elle déplacée en mars 2021, ce qui ne devrait pas poser de problème puisque Noël Le Graët avait été réélu en mars 2017 pour un mandat de quatre ans.

Autre point important de cette réunion du Comex de la FFF, qui aura lieu ce vendredi par téléphone: la validation d’un fonds de solidarité pour apporter le soutien financier nécessaire à la survie des clubs amateurs. Les formations de National 2 et National 3, qui se sont constituées en collectif depuis le début de la suspension des rencontres, ont écrit en début de semaine au président Le Graët pour le sensibiliser sur la situation financière très compliquée que ces clubs traversent actuellement, avec la volonté de ne pas déborder la saison au-delà du 30 juin.

JRe