RMC Sport

CAN 2013 : ce qu’il faut savoir sur le groupe B

Asamoah Gyan

Asamoah Gyan - -

Avec le Ghana et le Mali dans leur groupe, la République Démocratique du Congo et le Niger devront créer une énorme surprise pour passer la première phase de la CAN 2013. Mais Claude Le Roy et Gernot Rohr sont des experts en la matière…

- Les sélectionneurs français

Trois hommes. Deux profils qui se ressemblent et un autre, sensiblement différent. Claude Le Roy (64 ans), le « sorcier blanc », et Gernot Rohr (59 ans), deux carrières de globe-trotter. Patrice Carteron (42 ans), le nouveau venu dans la sphère des sélectionneurs français en Afrique. Avec la République Démocratique du Congo, le premier renoue avec une équipe qu’il a déjà entraînée. Avec réussite. C’était entre 2004 et 2006, avec un quart de finale de la CAN en guise d’au-revoir. Claude Le Roy est revenu à la tête des Léopards en 2011, après être passé par le Ghana (2006-2008), Oman (2008-2011) et la Syrie (2011). Si Lomana LuaLua est toujours là, le « sorcier blanc » comptera beaucoup sur Dieumerci Mbokani, qui brille avec Anderlecht (15 buts en 15 matchs de championnat).

Gernot Rohr, qui avait emmené le Gabon jusqu’en quarts de finale l’an dernier à domicile, a pris en main le Niger l’été dernier. Une équipe aux ambitions modestes qui avait été accompagnée par Rolland Courbis l’hiver dernier. Ex-entraîneur de Cannes et de Dijon, qu’il a fait monter en Ligue 1 avant de payer la relégation, Patrice Carteron se retrouve, lui, sur le blanc d’une sélection africaine pour la première fois. Il a remplacé Alain Giresse en tant que sélectionneur du Mali au mois de juillet dernier. Deux larges victoires contre le Botswana (4-1, 3-0) au 3e et dernier tour des qualifications pour la CAN ont bien lancé l’aventure de l’ancien Stéphanois avec les Aigles.

- Le favori

Le Ghana attend ça depuis 31 ans… Les Black Stars, deuxième équipe la plus titrée à la CAN (1963, 1965, 1978, 1982), derrière l’Egypte (7) et à égalité avec le Cameroun, rêvent à chaque fois de trouver des héritiers à leurs derniers héros. Kwesi Appiah, prédécesseur intérimaire puis successeur de Goran Stevanović, connaît donc sa mission. Il a décidé de se passer du Marseillais André Ayew en l’excluant lundi des pré-sélectionnés. Touché aux ischio-jambiers, il n’est pas venu faire constater sa blessure et restera à l’OM pendant la CAN. Jordan Ayew, l’autre fils de la légende Abedi Pelé, sera également sur la Canebière plutôt qu’en Afrique du Sud. Quant au Milanais Kevin-Prince Boateng, il a annoncé sa retraite internationale. L’ancien Rennais Asamoah Gyan, qui évolue aux Emirats arabes unis (Al Ain) et Kwadwo Asamoah, recruté par la Juve l’été dernier, risquent d’être un peu seuls…

- Le choc

Port Elizabeth, le 24 janvier. L’une des premières grosses affiches de cette CAN 2013. Le Ghana et le Mali chercheront à prendre l’ascendant dans ce groupe B. Une victoire offrirait peut-être d’ores et déjà un billet pour les quarts de finale. Ce choc concernera deux des quatre meilleures équipes du continent au classement FIFA, le Mali (25e) ne devançant le Ghana que de cinq places (30e). Seules la Côte d’Ivoire (14e) et l’Algérie (19e) sont mieux classées.

RMC Sport