RMC Sport

CAN 2019: Champigny-sur-Marne vibre pour Belmadi et Cissé

Les sélectionneurs de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations entre l'Algérie et le Sénégal, Djamel Belmadi et Aliou Cissé, ont tous deux grandi à Champigny-sur-Marne. Une "fierté" pour la banlieue francilienne.

À 5.000 kilomètres du Caire, où se jouera vendredi (21h) la finale de la Coupe d'Afrique des nations entre l'Algérie et le Sénégal, presque tout Champigny-sur-Marne aura les yeux rivés sur le match. Et pour cause: les deux sélectionneurs, Djamel Belmadi pour les Fennecs et Aliou Cissé pour les Lions de la Teranga, tous deux âgés de 43 ans, sont intimement liés à cette banlieue parisienne du Val-de-Marne.

Djamel Belmadi y est né, a habité au Square Rameau et y retourne souvent. Il garde de forts liens avec ses amis d'enfance. "On est fiers de ce qu'il est en train de réaliser", confie l'un d'eux, Chérif Chaouch, au micro de RMC Sport. La famille est populaire dans le quartier de Bois l'Abbé, où se trouve le city-stade Maracana au sein duquel l'ex-milieu offensif a fait ses premiers pas de footballeur. Il s'est aussi illustré au gymnase Léo-Lagrange, où il "cassait des reins" et était "toujours le plus fort", d'après Rachid, l'un de ses autres amis.

Aliou Cissé, lui, a vu le jour à Ziguinchor au Sénégal. Mais il débarque à Champigny lorsqu'il a neuf ans. Il fréquente le collège de la ville et y rencontre Mehdy Bouguerra, président du Champigny FC 94 où il a joué. En partant du Val-de-Marne pour poursuivre ses rêves de footballeur, celui qui est ensuite passé par le PSG a coupé les ponts avec ses copains de l'époque. Ils gardent néanmoins de bons souvenirs de cet homme discret et réservé. "C'est une personne déterminée, quelqu'un de posé, mature, avec un seul objectif: réussir dans le sport, se rappelle Mehdy Bouguerra. Car Aliou Cissé jouait au football, mais aussi au handball".

"C'est Champigny qui gagne"

Vendredi, la finale devait être diffusée au stade municipal. Mais la commune de Champigny a finalement renoncé, estimant ne pas pouvoir mettre en oeuvre les mesures de sécurité (filtrage, fouille des sacs...) demandées par la police.

Une belle ambiance sera néanmoins au rendez-vous, assure Karim Guet, directeur des politiques sportives de la ville: "On a la chance d'avoir une richesse à Champigny, c'est que tout le monde vit ensemble. On est vraiment sur du bien-être. Alors oui, ce sera l'Algérie contre le Sénégal, mais quelque part c'est Champigny qui gagne".

Après la compétition, le maire Christian Fautré (PCF) a prévu d'inviter en septembre Aliou Cissé et Djamel Belmadi. Ce sera l'occasion pour les habitants d'exprimer leur fierté. "C'est plus qu'une fierté, surtout pour une ville comme la nôtre, conclut Karim Guet. Djamel et Aliou sont deux exemples extraordinaires pour la jeunesse campinoise".

Clément Brossard