RMC Sport

Ebola : le Maroc demande le report de la CAN 2015

Ebola : des membres du personnel soignant au Libéria

Ebola : des membres du personnel soignant au Libéria - AFP

Le gouvernement du Maroc a demandé le report de la CAN 2015, qui doit avoir lieu sur son sol du 17 janvier au 8 février, à cause du virus Ebola. L’épidémie a fait plus de 4 000 morts selon l’OMS. La CAF indique ce samedi que cette requête sera traitée le 2 novembre.

La Coupe d’Afrique des Nations 2015, prévue du 17 janvier au 8 février, pourrait être reportée à cause du virus Ebola. Le Maroc, pays organisateur, en a fait la demande officielle ce vendredi. Le ministre de la Jeunesse et des Sports l’a annoncé à l’Agence marocaine de presse (MAP), reprise par l’AFP. Une position motivée par « la décision du ministère marocain de la santé d'éviter les rassemblements auxquels prennent part des pays touchés par le virus Ebola ». Selon l’agence MAP une délégation officielle du Maroc rencontrera la semaine prochaine le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou, « pour examiner les mesures de mise en œuvre de ce report ».

« Aucun changement n'est à l'ordre du jour du calendrier de ses compétitions et évènements », a indiqué la Confédération africaine de football, ce samedi, ajoutant que « la demande de la partie marocaine sera traitée lors de la prochaine réunion du Comité Exécutif de la CAF prévue le 2 novembre prochain à Alger ».

La Sierra Leone et la Guinée déjà empêchées de jouer à domicile

L’épidémie d’Ebola, qui touche principalement depuis plusieurs mois l’Afrique de l’Ouest (Libéria, Sierra Leone, Guinée), a fait plus de 4 000 morts selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). De premiers cas de contamination ont été signalés aux Etats-Unis et en Espagne ces derniers jours. Les qualifications pour la CAN 2015 doivent se poursuivre ce week-end, avec notamment deux matchs qui ont été déplacés. Sierra Leone-Cameroun se jouera à Yaoundé (Cameroun), ce samedi. Guinée-Ghana aura lieu à Casablanca (Maroc). 

Claude Le Roy « surpris »

« Je suis surpris parce que pour le moment, il n’y a eu aucun décès au Maroc, explique Claude Le Roy, le sélectionneur français du Congo, à RMC Sport. Je pense qu’ils sont peut-être allés un peu trop vite en besogne, même s’il ne faut pas négliger ce drame que vit une partie du continent africain. Je ne suis pas non plus suicidaire et je ne veux pas faire n’importe quoi. Il faut être vigilant. Mais il y a Ebola au Nigéria et le mois dernier, la CAF nous a quand même envoyés là-bas faire un match. J’attends de voir. Pour le moment, ce n’est qu’une demande. Et si le Maroc ne veut pas la Coupe d’Afrique, il y a peut-être d’autres pays qui se feraient un plaisir de l’organiser au mois de janvier. » 

la rédaction