RMC Sport

Koffi Fiawoo : « Agassa m’a dit que les joueurs voulaient rentrer chez eux »

L’ancien international togolais est un proche de la sélection des Eperviers. Il connaît les joueurs et notamment le gardien d'Istres (Ligue 2), avec lequel il s’est entretenu au téléphone après la fusillade.

Koffi, que vous a dit Kossi Agassa ?
J’ai eu Agassa qui m’a raconté comment ils ont été mitraillés après la frontière au passage sur un pont. Le chauffeur a été touché, un gardien remplaçant a pris une balle dans le dos, l’entraîneur des gardiens a été blessé au genou, le docteur dans le ventre, et un autre joueur au mollet.

Quelle est votre réaction immédiate ?
J’ai appris la nouvelle en écoutant RMC. Je suis choqué. Je connais pratiquement tous les joueurs. J’ai vu Agassa il y a deux jours. Ils prenaient le bus parce qu’ils n’étaient qu’à deux heures de leur camp de base. On sait que c’est un pays qui a été en guerre longtemps. On sait qu’il y a des rebelles qui veulent faire parler d’eux.

Quel est l’état d’esprit dans la sélection togolaise ?
Je ne pense pas que le Togo puisse continuer la compétition. Agassa m’a dit que de l’avis général les joueurs voulaient rentrer chez eux.

La rédaction - Charles Carrasco