RMC Sport

Mboma : « Drogba a été en dessous »

-

- - -

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont donc dit au revoir à la CAN ce week-end. Des adieux plus déchirants encore pour les partenaires de Didier Drogba, qui espéraient enfin décrocher le titre. Consultant RMC Sport durant la CAN, Patrick Mboma revient sur ces deux défaites.

D’abord, il y a eu le Togo d’Emmanuel Adebayor, éliminé par un Burkina Faso plus entreprenant en prolongations. Une défaite sur le plus petit des écarts que Patrick Mboma justifie par une expérience plus importante côté burkinabé. « Pour l’une ou l’autre des deux équipes, ça allait être une surprise de la retrouver en demi-finale si on se place au tout début de la compétition, explique notre consultant foot. Je pense que c’est quand même un peu plus logique que ce soit le Burkina qui se qualifie, compte tenu de ce qu’on a vu dans ce match. Ça aurait certes pu se passer autrement si Adebayor avait transformé son occasion. Mais il y a eu plus d’opportunités côté burkinabé. C’est l’équipe qui avait un tout petit plus d’expérience qui se retrouve en demi-finale »

Côte d’Ivoire : la fin d’une génération

Pour les Ivoiriens, battus 2-1 par le Nigéria, le problème est différent. En fin de cycle, l’équipe dirigée par Sabri Lamouchi n’a jamais su se hisser au niveau d’exigence physique d’une complétion internationale. A l’image d’un Drogba, trop irrégulier pour être décisif. « C’est la fin d’une génération. La Côte d’Ivoire nous a fait croire qu’elle était plus forte qu’elle ne l’a été. En dehors du résultat et du fait qu’on ait dit que c’était leur dernière chance, c’était l’équipe la plus vieille en Afrique du sud, ajoute Mboma. C’est une formation qui a eu du mal à enchainer les matchs. On savait que Drogba avait un problème de rythme. Il a été très en dessous de ce que l’on pouvait attendre de lui. On a vu un joueur comme Yaya Touré qui n’a pas réussi à peser. Seul Zokora a été à la hauteur. C’est bien trop peu pour une nation qui faisait partie des favoris. »

RMC Sport