RMC Sport

Blanc : « Pas de point du match nul »

-

- - -

Avec un certain humour, Laurent Blanc prévient Claude Puel qu’un match de Coupe de France ne peut se terminer par un match nul.

Laurent Blanc, qu’attendez-vous ce 8e de finale de la Coupe de France face à Lille ?
Comme c’est un match de coupe et qu’il y a une sanction couperet à la fin du match, les intentions seront présentes de notre côté. Maintenant, je souhaite que Lille les aies aussi. Il faut savoir qu’il n’y aura pas le point du match nul au bout des 90 minutes. J’espère vraiment qu’on verra un autre match qu’en championnat (0-0). Ce match était très serré et déplaisant à jouer et à regarder. Ce n’est pas une invitation que je fais à Claude Puel, il a beaucoup plus d’expérience que moi. Il sait qu’il faut prendre des risques en Coupe. On ne peut pas se permettre d’attendre. Ce serait en plus mal venu d’attendre les prolongations quand on sait qu’il y a un match de championnat à disputer trois jours à après.

Malgré trois matchs en une semaine, vous ne comptez pas faire tourner votre effectif ?
C’est très possible. On a fait tourner l’effectif durant l’année parce que nous étions en milieu de saison et qu’il fallait donner du temps de jeu à des joueurs qui en avaient moins que d’autres. Là, nous sommes à neuf journées de la fin, c’est la performance qui m’ intéresse. Nous sommes rentrés dans le sprint final et c’est désormais les meilleurs qui jouent.

Que représente pour vous la Coupe de France ?
Je suis un enfant de la Coupe de France. Quand je jouais au football, la Coupe de la Ligue n’existait pas. Donc la seule véritable Coupe, c’était la Coupe de France. Cette compétition a un parfum particulier. J’en ai discuté avec les joueurs, ils ont également le même attachement que moi à cette compétition. C’est un trophée et un titre très glorifiant.

La rédaction - Olivier Schwartz