RMC Sport

Bourg-Péronnas, droit au Vélodrome

-

- - -

Conformément au règlement de la Coupe de France, et eu égard aux conditions climatiques défavorables, la FFF a décidé d’inverser le huitième de finale entre Bourg-Péronnas et Marseille. Mercredi, le club de CFA se déplacera donc au Stade-Vélodrome (17h). L’OM peut être satisfait...

Au moins, les Bressans pourront se vanter d’avoir joué au Stade-Vélodrome. Compte tenu des mauvaises conditions météorologiques attendues en milieu de semaine dans la région stéphanoise, le 8e de finale de Coupe de France entre Bourg-Péronnas et l’OM, initialement programmé mercredi au stade Geoffroy-Guichard, se déroulera à la même heure (17h) dans l’enceinte phocéenne. Lundi, la FFF a mis en application l’article 6.7.3 du règlement de la Coupe de France. Celui-ci autorise la Commission à procéder à la désignation du terrain du club adverse en cas d’impraticabilité du terrain. Cette décision devait être notifiée au moins 72 heures avant la date du match.

Deschamps : « Désolé pour Bourg-Péronnas »

Elle fait le bonheur de Didier Deschamps qui craignait un nouveau report, après celui d’Evian-OM en championnat ce week-end : « Il faut remercier les dirigeants de la Fédération d’avoir pris une décision de sagesse, a commenté ‘DD’ ce lundi. On devait jouer ce match mais le risque était évidemment très élevé de le maintenir à Saint-Etienne du fait des conditions de jeu compliquées. Ils ont inversé la rencontre pour avoir des conditions de jeu normales. » En jouant mercredi, comme prévu, l’OM n’aura donc pas besoin de se creuser la tête pour trouver une date alors que son calendrier est déjà très chargé, et que la prestigieuse et très lucrative Ligue des champions reprend ses droits dès la semaine prochaine, contre l’Inter Milan.

Cette affiche qui devait être une grande fête pour tous les Bressans est en revanche une mauvaise nouvelle pour Bourg-Péronnas : « Je suis désolé pour le club et ses supporters, a d’ailleurs déclaré Didier Deschamps. Ça implique un déplacement beaucoup plus long (320 km, ndlr). Ce n’est pas l’idéal pour eux. L’essentiel, c’est de pouvoir jouer dans des conditions normales. » A Bourg-Péronnas, le coût financier d’un nouveau report aurait de toute façon été trop dur à assumer. Et le club de CFA voulait aussi éviter un mauvais remake de France-Irlande, samedi, à l’occasion du Tournoi des VI Nations…

AB