RMC Sport

Collado : « La Fédération ne peut pas fermer les yeux sur ces agressions »

-

- - -

Encore tout abasourdi, Francis Collado, le président du club de foot d’Istres, dénonce le manque de sécurité après l’agression qu’a subie son gardien de but, Michael Ménétrier, à la fin du match de Coupe de France à Nîmes hier (défaite 3-2). Plusieurs supporters nîmois accrochés au grillage durant les dix dernières minutes du match n’ont pas hésité à franchir l’obstacle pour en découdre avec le portier istréen. Un vieux contentieux remontant au mois de décembre 2005 serait à l’origine de cette démonstration de haine, à l’époque, Michael Ménétier gardait les buts de Boulogne-sur-Mer et avait célébré les buts de son équipe de façon trop ostentatoire pour ces pseudo-supporters. « Ce qui s’est passé est inadmissible avec un grand I, si les joueurs ne sont plus en sécurité dans un stade ça devient grave. On sait que les gens de Nîmes ont le sang relativement chaud, on sait aussi qu’avec Ménétrier, depuis plusieurs années, les supporters gardent un certain grief, ils le conspuent en permanence. Mais de là à ce qu’ils s’accrochent aux grillages comme des fous et le franchissent pour aller agresser physiquement notre gardien, là on est dans une autre dimension du football. On savait que les Nîmois éprouvaient des difficultés à gérer leurs supporters, hier soir ça a tout simplement craqué… » a ainsi déclaré Francis Collado.