RMC Sport

Coronavirus: les Verts et le Stade de France s'unissent pour la bonne cause

Saint-Etienne a mis en vente 80.000 places virtuelles à 1 euro pour la finale de la Coupe de France, dont les gains seront reversés au service hospitalier de la ville. Le Stade de France, qui doit accueillir le match, vient d'en acheter 10.000.

A défaut de disputer la finale de la Coupe de France face au PSG le 25 avril prochain au Stade de France), Saint-Etienne a mis en vente, le 3 avril, des billets virtuels pour l'évènement. Pour la bonne cause évidemment. Par le biais de son association, ASSE Coeur-Vert, le club a commercialisé 80.000 places à 1 euro dans le but de remplir virtuellement le stade. Les dons seront ensuite reversés à la communauté de chercheurs du CHU de Saint-Etienne.

70.000 places vendues

Le Stade de France a annoncé, ce vendredi, qu'il se joignait à l'initiative en prêtant "son concours et son image à la réussite de cette finale virtuelle de la Coupe de France AS Saint-Etienne - Covid-19". "Déjà rempli à près de 60%, le Stade de France souhaite franchir aujourd’hui une nouvelle étape en se portant acquéreur de 10.000 places", précise le communiqué qui compte sur ce geste pour susciter des émules. 

"L'AS Saint-Étienne et ASSE Cœur-Vert se félicitent de voir un grand acteur du sport s’associer à l’élan de solidarité qui a déjà mobilisé plusieurs milliers de supporters, s'est réjoui Roland Romeyer, co-président de l'ASSE. Le don du Stade de France va directement profiter à la lutte contre le Covid-19. En parallèle du formidable engagement de tous les soignants de France, la recherche médicale constitue en effet une autre priorité en pleine crise sanitaire. Nous devons soutenir tous ceux qui sont en première ligne pour lutter contre l’épidémie."

"La vocation du Stade de France est de partager les plus belles émotions, avec le plus grand nombre, a ajouté Alexandra Boutelier, directrice générale du Consortium Stade de France. Et ce grâce au talent des sportifs et des artistes qui s’y produisent. Aujourd’hui, ce sont les chercheurs et les soignants qui nous font vibrer, et c’est donc tout naturellement que nous avons été séduits par l’initiative de l’ASSE Cœur-vert qui mérite d’être soutenue et amplifiée ! A vous de jouer !"

NC