RMC Sport

Coupe de France : C’est l’Yzeure de gloire !

La joie des joueurs d'Yzeure

La joie des joueurs d'Yzeure - -

Pensionnaire de CFA, Yzeure a éliminé Lorient (1-0) en 32es de finale de la Coupe de France. Le club auvergnat, qui a égalé sa meilleure performance dans la compétition, espère désormais affronter le PSG en 16es.

La caméra embuée, les bouchons de champagne qui sautent, des chants à se casser la voix. La scène est toujours la même, mais elle n’a pas pris une ride. La 97e édition de la Coupe de France n’a pas dérogé à la règle du petit qui fait tomber le gros. Ce samedi, c’est Yzeure qui s’est mis dans la peau de David pour faire tomber un Lorient qui n’avait pas grand-chose de Goliath. Deuxième du groupe B de CFA, le club de l’Allier est le premier à faire tomber un pensionnaire de L1 au cours de ces 32es de finale (1-0), grâce à un but de Steve Mbida dès la 25e minute.

« C’est la folie totale ! C’est magnifique. On a eu 15 minutes où on a eu un peu peur, on était timorés. Mais le but nous a libérés, on a beaucoup mieux joué. Lorient a eu le monopole du ballon mais on a très bien défendu notre avantage et ça a payé. C’est la première fois qu’on bat une Ligue 1 donc c’est exceptionnel. On a communié avec le public », lance sur RMC le gardien Jean-Christophe Colard, qui avait déjà sorti Lorient en 32es de finale de la Coupe de France, il y a dix ans sous le maillot de Brive (1-1, 3 tab à 1). « Je n’ai rien contre les Merlus, lance-t-il hilare. Avec Brive ce n’était déjà pas mal et je ne croyais pas le refaire cette année. »

Une revanche contre le PSG ?

Devant 2000 spectateurs pas refroidis par la pluie qui s’est abattue tout au long du match, les Auvergnats ont opposé à la technique et l’expérience lorientaises une envie décuplée. Décoré pour l’occasion de ballons en plastique, le stade de Bellevue a explosé lorsque Tony Chapron a mis fin à l’insoutenable suspense. Accroupi, les mains sur le visage, Nicolas Dupuis, l’entraîneur, n’a pas réalisé immédiatement la portée de l’exploit. « Ça va être une grosse fiesta, lance Colard. Il y a eu une prime. On n’a pas encore mis le président sous la douche mais ça ne devrait pas tarder. »

Avant même de faire une fête qui s’annonce mémorable, les joueurs de l’AS Yzeure ont déjà les esprits tournés vers les 16es de finale. Et un seul nom à la bouche : le PSG, dont le match prévu ce dimanche à Brest a été reporté. « Beaucoup de joueurs veulent jouer contre les stars du PSG, c’est normal, déclare Colard. On ne pourra pas les recevoir à Yzeure. Mais tout ce qu’on demande, c’est un club de L1 pour que ce soit une belle fête. » « Il faut truquer le tirage, il faut à tout prix qu’on joue contre eux », lance même, au micro d’Eurosport, Nicolas Dupuis. Clin d’œil du destin, la seule fois qu’Yzeure s’était qualifié pour les 16es de finale, en 2002, leur parcours avait été stoppé par le PSG, entraîné alors par Luis Fernandez (0-1). Tout est prêt pour la revanche.

A lire aussi :

>> Brest-PSG reporté

>> Revivez les 32es de finale de samedi

>> Di Meco : « La Coupe de France, c’est comme le Tour de France »

AA avec JT