RMC Sport

Coupe de France: Lorient, vite fait, bien fait

Sans jamais souffrir, Lorient s’est tranquillement qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France ce mercredi en disposant du Gazélec Ajaccio (3-0).

Lorient express. Les Lorientais y tenaient à cette qualification dans le dernier carré. Rassurés en championnat, où ils viennent d’enchaîner deux victoires consécutives face à Guingamp (4-3) et à Troyes (1-0), les Merlus ont ajouté un peu de piment à leur fin de saison en écartant le Gazélec Ajaccio (3-0), ce mercredi en quart de finale de la Coupe de France. Une victoire méritée, tant les hommes de Sylvain Ripoll ont dominé cette rencontre.

Dès l’entame de match, les Bretons ont su mettre plus d’engagement que les Corses, étrangement fébriles défensivement. Romain Philippoteaux a d’ailleurs profité d’un ballon mal dégagé par la défense du « Gaz » pour ouvrir rapidement le score (9e, 1-0). Sur une erreur de marquage, les Merlus ont même doublé la mise juste avant la mi-temps, grâce à une très belle frappe de Barthelmé dans le petit filet opposé de Goda (2-0, 41e). Quelques secondes plus tard, Rodéric Filippi n’a pas arrangé les affaires de son équipe, en se faisant bêtement expulser en recevant un deuxième carton jaune pour un croc-en-jambe très en retard sur Waris.

Lorient, 14 ans après ?

A onze contre dix pendant toute une mi-temps, les Lorientais n’ont eu qu’à gérer cette confortable avance de deux buts. Dix minutes après une grosse frappe de Jeannot sur la barre, Pape Paye a donné un peu plus de valeur à belle victoire lorientaise, en inscrivant son tout premier but avec les Merlus (89e, 3-0). Si l’idée d’aller jusqu’au Stade de France n’était qu’un fantasme, elle bascule un peu plus dans la réalité ce mercredi soir à Lorient. Les Bretons ne sont plus qu’à un match de la grande finale, que le club n’a plus atteint depuis la grande épopée de la bande à Darcheville, sacrée il y a 14 ans face à Bastia (1-0).

RMC Sport