RMC Sport

Coupe de France: Rothen est très inquiet pour le PSG avant Montpellier

Membre de la Dream Team RMC Sport, l’ancien joueur du PSG Jérôme Rothen craint que les Parisiens vivent une saison blanche en cas d’élimination en demi-finales de la Coupe de France à Montpellier, ce mercredi.

Jérôme Rothen, le PSG doit-il craindre une saison blanche ?

Je pense qu’il y a une peur de tout perdre, encore plus après le résultat négatif à Rennes (match nul 1-1) cette semaine. Je pense qu’ils ne s’attendaient pas à perdre des points à Rennes après l’élimination en Ligue des champions. Cela fait deux contre-performances coup sur coup, c’est difficile à accepter pour les joueurs, le staff et surtout les dirigeants, qui ont des ambitions très élevées. Le Paris Saint-Germain ne peut pas se permettre une année blanche. Le problème, c’est qu’ils n’ont plus leur destin entre les mains.

Le PSG a-t-il encore une chance de remporter le championnat ?

En championnat, ça me parait compliqué après ce match nul à Rennes. Si le PSG se satisfait juste d’une victoire en Coupe de France… Quand on connaît les ambitions et les moyens du Paris Saint-Germain, forcément, même s’ils gagnent la Coupe de France, et je leur souhaite, cette saison serait un échec, sur ce qu’ils ont dégagé comme force collective tout au long de l’année, que ce soit en championnat ou en Ligue des champions. Quand vous êtes le PSG, même si ça peut arriver de perdre un championnat, je trouve que ce n’est pas normal d’avoir perdu autant de matchs cette année.

"Le PSG est loin d’être une équipe qui domine ses concurrents en Ligue 1"

Une défaite face à Montpellier ce mercredi accréditerait-elle cette thèse de la peur du vide ?

S’il y a défaite, c’est encore plus grave que ce que je pensais. Mais c’est une possibilité. Il faut aussi se mettre dans la tête qu'aujourd'hui, le Paris Saint-Germain est loin d’être une équipe qui domine ses concurrents en Ligue 1, ça se voit tous les week-ends en championnat. Mais également lors des matchs qu’ils ont gagnés dans la difficulté, beaucoup plus que les années précédentes. Cela montre un déficit dans l’équipe d’un point de vue individuel, mais surtout collectivement. Gagner à Montpellier en Coupe de France ne sera pas simple. Montpellier aime cette compétition, vit pour ça, c’est aussi un hommage à leur (ancien) président Nicollin, qui adorait cette compétition. Ils vont être surmotivés. Est-ce que le Paris Saint-Germain est capable de rivaliser avec une équipe qui est capable de se transcender ? Moi, je n’en ai pas la certitude. A la place des joueurs du Paris Saint-Germain, je serais très inquiet avant ce match-là.

QM avec Léna Marjak