RMC Sport

Garde : « Une victoire fédératrice »

Rémi Garde

Rémi Garde - -

L’olympique Lyonnais s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France aux dépens des Girondins de Bordeaux (3-1). Rémi Garde, l’entraineur des Gones, qui n’avait pourtant pas aligné son équipe type, loue l’état d’esprit de ses joueurs.

Cinquième match sans défaite, rien ne vous résiste en ce moment ?

La spirale de la victoire est agréable. Surtout qu’aujourd’hui, elle a été très longue à se dessiner puisqu’on a dû recourir prolongations. Mais je pense que la victoire est méritée sur l’ensemble du match. On va bien récupérer puis essayer d’enchainer le deuxième match à domicile samedi contre Caen. Ça montre que le groupe a beaucoup de caractère et de cœur. Tout n’est pas parfait dans le jeu, mais l’état d’esprit est là, donc c’est compliqué de nous battre.

Vous avez pris l’option d’aligner des remplaçants (Dabo, Fofana, Gourcuff, Ederson, Lacazette). Les titulaires habituels l’ont-ils facilement accepté ?

C’est le métier d’entraineur qui veut ça. Je ne me suis jamais plaint de ça, et je ne le ferai jamais. Je préfère avoir ce problème-là que celui que j’ai eu à Montpellier (défaite 1-0 le 14 janvier, ndlr) où je n’avais personne pour compléter la feuille de match. C’est mon travail d’expliquer aux joueurs où est l’intérêt de chacun. Ils le comprennent bien. Leur état d’esprit à leur entrée en jeu est remarquable. C’est un bon baromètre pour savoir où en est le groupe. On se sent plus fort quand on est tous là.

Vous êtes toujours engagé sur quatre tableaux : quelles sont vos ordres de priorité ?

Je résonne pour gagner tous les matches. Je ne voulais pas avoir de joueurs en surrégime, donc j’ai fait tourner. On est ambitieux dans toutes les compétitions. Il n’y a pas de raisons de lâcher celle-ci. Les victoires obtenues au bout des prolongations sont très importantes et fédératrices pour le groupe. On aurait préféré faire le travail à l’issue des 90 minutes, mais la victoire est vraiment agréable.