RMC Sport

Kombouaré : « On ne va pas à Monaco en victime »

Antoine Kombouaré

Antoine Kombouaré - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le RC Lens se déplace à Monaco, en quarts de finale de la Coupe de France, ce mercredi (20h55). S’il a conscience de l’ampleur de la tâche, le coach des Sang et Or, Antoine Kombouaré, croit en un nouvel exploit de ses joueurs.

Le quart de finale à Monaco

« C’est un match comme un autre. On a l’idée d’arracher une qualification même si on sait que c’est le 2e du championnat, qu’ils ont de très bons joueurs. On a mérité notre quart de finale. On a battu Bastia en seizièmes, puis Lyon en huitièmes. Ce n’est pas un match bonus, c’est un vrai quart de finale. On sait que ça va être très compliqué, on aurait préféré recevoir mais on fait avec ce tirage au sort. On veut rester sur une dynamique positive avec une qualification même s’il faut passer par les tirs au but. On va vendre chèrement notre peau. Monaco est archi-favori mais sur un match… S’ils doivent se qualifier, c’est qu’ils auront fait un grand match, c’est qu’ils auront été meilleurs que nous. On a des arguments, de la qualité, c’est le genre de match qui me plait. On n’y va pas en victime. On a travaillé pour afficher les meilleures intentions. Je ne veux pas d’une équipe qui aille à Monaco résignée. » 

La bonne passe du RC Lens

« Lens est une équipe qui a gagné sa place en quarts de finale. On est deuxième de Ligue 2, un championnat dur. On mérite cette place. On est en train de monter en puissance. On veut montrer le meilleur visage. Il faut confirmer à chaque match. Quand on a des jeunes joueurs, c’est encore plus dur. Il y a forcément des creux mais ils répondent bien aux attentes du club. » 

La supériorité de Monaco

« C’est la deuxième meilleure attaque, la troisième meilleure défense. Au-delà de l’équipe qui joue, dans le même match, il peut y avoir plusieurs schémas tactiques : 4-4-2, 4-3-3. Il y a une grande qualité des joueurs qui sont sur le banc. Ils ont l’objectif de remporter à tout prix un titre cette saison et ça va être compliqué de remporter le championnat. Ils font figure de grand favori de la Coupe de France. Les pronostics donnent Monaco archi-favori, tant mieux et c’est vrai. Si j’avais le droit de parier, peut-être que je mettrais une grosse pièce sur Monaco. »

L'ambiance à Felix-Bollaert

« Ce qui m’a le plus marqué depuis mon arrivée à Lens, c’est la ferveur des supporteurs. J’aurais rêvé d’être joueur ici. C’est pour ça que je suis venu ici comme entraineur. Il y a une ambiance exceptionnelle à Bollaert. »

A lire aussi :

>> Kombouaré : « De la déception mais… »

>> Lens et Nîmes dos à dos

>> Umbro redevient l’équipementier de Lens

Le titre de l'encadré ici

|||

Kombouaré et sa lassitude des médias

Après deux saisons et demie au PSG entre 2009 et 2011, Antoine Kombouaré confie son bonheur de diriger une équipe de Ligue 2, avec une pression médiatique moindre. « Le choix de la Ligue 2 et de Lens, c’est pour repartir sur d’autres bases. Il y a moins de présence de médias, on est plus en retrait, ça me plait beaucoup. Je fais les conférences d’avant-match et d’après-match. Après, je me fais oublier. C’est peut-être le temps qui fait ça. J’ai commencé à jouer à 18 ans, j’en ai 51 bientôt. Voir ma tronche tous les jours, ça me fatigue aussi », confie le coach du RC Lens, qui pourrait retrouver plus de sollicitations médiatiques la saison prochaine.

Propos recueillis par Jean Bommel à Lens