RMC Sport

La neige perturbe les plans de l’OM

Mathieu Valbuena

Mathieu Valbuena - -

Au lendemain de leur défaite face au PSG (2-0), les Marseillais, qui ont pris leurs quartiers dans l’Oise jusqu’au match de Coupe de France, n’ont pas pu s’entraîner en raison de la neige. Une situation qui pourrait se reproduire ce mardi.

Les fourches se lèvent, retombent puis se relèvent sous les yeux amusés de l’assistance. Devant l’entrée du château Mont-Royal, André-Pierre Gignac et Wesley Jobello s’offrent un concours de roues improvisé ce lundi. La neige, tombée en abondance dans l’Oise, a bouleversé les plans de l’OM. A défaut de pouvoir taper le ballon, les Phocéens, casques et bonnets sur la tête, se sont donc rabattus sur une balade à vélo d’une heure à travers la forêt blanchie de la Chapelle-en-Serval. « On devait faire un footing mais avec ce sol gelé, on craignait que certains glissent et se blessent, au final, ça nous a permis de bien nous oxygéner et de redonner le sourire aux joueurs », confie un membre du staff qui apprécie « le silence, le calme et la verdure » des environs.

C’est ici, à 60km au nord de Paris, que les joueurs d’Elie Baup, accompagnés de leur staff médical, ont élu domicile entre les deux matches face au PSG. Au lendemain de la défaite en Ligue 1 (2-0), l’entraînement prévu à huis-clos à Chantilly a été annulé. Une épaisse couche de neige recouvre le terrain principal du complexe picard, situé à 10 minutes de Mont-Royal. Cinq employés municipaux ont tenté de déblayer la pelouse avec leurs souffleuses. Mais leurs efforts se sont heurtés aux flocons, avant que la pluie ne soit annoncée sur la région.

Un discours mobilisateur de Baup

Le coordinateur sportif de l’OM, le président du club de Chantilly et l’adjoint aux sports de la ville sont venus faire un état des lieux. « On essaie d’offrir les meilleures installations possibles à lOM, qu’on a déjà accueilli par le passé, glisse Claude van Lierde, l’adjoint aux sports. On se mobilise et on s’implique pour que ça se déroule dans les meilleures conditions possibles, malgré les aléas de la météo ». Après avoir observé avec inquiétude le gazon imbibé, la petite délégation s’est rendue au gymnase municipal, à une centaine de mètres. Si les conditions ne s’améliorent pas d’ici mardi matin, les Marseillais pourraient y trouver refuge. Une solution de repli qui leur offrira un terrain de handball et un mur d’escalade comme supports d’entraînement. Mais seulement avec des ballons en mousse, de 15h45 à 18h30, entre les créneaux réservés par les associations sportives locales...

L’option ne séduit pas vraiment le staff olympien, qui redoute des blessures sur une surface aussi dure. En attendant, en plus du VTT, les partenaires de Jérémy Morel, resté aux soins en raison d’une douleur à la cuisse, ont profité de la piscine chauffée du château, de la cryothérapie et des massages des trois kinés présents sur place. Baup a tenu un discours mobilisateur et positif à ses troupes, soulignant leur bonne prestation au Parc des Princes. Le coach phocéen, conscient que la Coupe de France représente la dernière chance de trophée pour son équipe cette saison, entend jouer le coup à fond mercredi en 8e de finale. Un remake que l’OM pourrait aborder sans aucune séance « classique » dans les jambes.

Le titre de l'encadré ici

PSG-OM : le choc !||| Entretiens, analyses, réactions, vidéos... ne manquez rien de PSG-OM, le choc des 8es de finale de Coupe de France !

Alexandre Jaquin avec F.Ge. et N.J.