RMC Sport

Locminé rêve déjà du PSG

Carlo Ancelotti

Carlo Ancelotti - -

A une semaine du très médiatique 32e de finale de Coupe de France contre le club parisien, la bourgade du Morbihan est en ébullition. Les joueurs de CFA 2 rêvent d’un exploit contre les stars de L1… en espérant que Beckham sera de la fête.

Après avoir défié Barcelone, Manchester United ou encore l’Inter Milan dans sa très riche carrière d’entraîneur, Carlo Ancelotti va découvrir le football français avec un premier match officiel contre… Saint-Colomban Locminé (CFA2), petite bourgade bretonne de 4 200 habitants. En 32e de finale de Coupe de France le 8 janvier prochain, « Carletto » aura également l’occasion de découvrir le synthétique du Moustoir, enceinte lorientaise qui accueillera cette rencontre.

A quelques kilomètres de là, la folie qatarie s’est donc naturellement emparée de toute une région : « Depuis le tirage, on ne parle plus que de ça, souffle le président Hervé Laudic. Petit à petit, la pression monte. Forcément, elle va devenir encore plus importante dans quelques jours. Mais c’est bien que la Coupe de France permette ce genre de match. En plus, on est tombé sur le leader de Ligue 1 et sur l’équipe la plus médiatisée en France ». Le capitaine Erwan Flégeo confirme les impressions de son président : « Ce match, on l’attend avec impatience, glisse le portier breton. En étant amateur, on voit qu’il se passe plein de choses autour de cette rencontre. Cela rend la préparation assez difficile… ». 

« Tout cet argent peut paraître indécent »

Elle pourrait le devenir encore plus lors des prochains jours alors que les arrivées de stars comme Pato (Milan AC), David Beckham ou Kaka (Real Madrid) restent d’actualité. Mais le président qui gère un club au modeste budget de… 235 000 euros ne s’affole pas. Même si le futur salaire mirobolant du ‘Spice Boy’ (800 000 euros par mois) lui donne quelques maux de tête : « Tout cet argent, ça peut paraître démesuré. On peut même employer les mots ‘indécent’ ou ‘hallucinant’. Mais nous, on ne va rien changer. On a des valeurs et on va les garder. On ne va pas prendre la grosse tête pour ça. C’est bien parce que la Ligue 1 a besoin de stars ». Et si Beckham venait à être de la partie, ce serait encore mieux. « Cela pourrait attirer du public féminin supplémentaire… », glisse dans un sourire le dirigeant morbihannais.