RMC Sport

Riolo : « A la recherche de la surprise… »

-

- - -

Retour sur les 32es de finale de la Coupe de France qui n’ont pas vraiment connu de grosse surprise.

Certes il y en a toujours un. Et ce week-end c’était Lorient. Mais la tendance déjà observée ces dernières saisons se confirme, la surprise est plus rare lors du fameux premier week-end foot de l’année. La mode du vestiaire amateur plein de buée, de terre et de joueurs extatiques répondant aux ITW un slip sur la tête semble passée.

Les « gros » deviennent sérieux et la hiérarchie respectée. Les diffuseurs et commentateurs sont presque ennuyés. Il faut dire qu’ils en font tellement autour de la surprise possible. Ils la souhaitent, l’espèrent, afin de rendre le reportage unique. Le culte du sensationnel. Allez, ne soyons pas faux-culs, on aime ça aussi. Le niveau du match importe peu finalement. Quel intérêt peut-il y avoir à suivre un Raon/Bordeaux ou un Rodez/Montpellier ? Aucun si ce n’est de se renseigner de temps en temps et de demander : « Alors ? Ça donne quoi ? » On a presque envie que ça se termine en séance de tirs au but pour que ce soit enfin fou.

Notons aussi que toutes les surprises ne se valent pas. Lorient battu par Yzeure, ça fait la Une mais bon hein, on s’en fout un peu non ? Ça fait la Une parce qu’il n’y a rien eu de plus fort. Un peu d’Yzeure, la joie de Giuly, la première journée est pauvre. Après on a les « gros » qui passent dans l’indifférence quasi générale comme Lille. Dans le pâté de match du dimanche, l’OL est passé tranquillement contre Suze. Notons qu’à cette occasion, le service des sports de France TV s’est mobilisé pour un concours de vannes de comptoir. Une régalade.

En fin d’après-midi, on s’est dit que l’exploit viendrait de Vannes. Les Bretons ont fait un match excellent et ont donc bien failli être l’exception à la règle du jour. 3/2 avec un but à la fin, les cracks de Monaco ne se sont pas promenés face à une équipe du National. Mais l’ASM est passé et a, comme beaucoup, répété que le plus important en 32e, c’est bien de se qualifier.

Restait enfin OM/Reims. Les Rémois qui passent ça vaut comme surprise ou pas ? En tout cas ça ferait « causer ». En pleine tentative de redressement, au début d’une 2e partie de saison qu’il veut absolument meilleure, l’OM ne peut pas sous-estimer cette Coupe. Et puis pour des équipes comme l’OM, (ça vaut aussi pour l’OL) qui sont désormais loin du podium, les Coupes ça doit devenir, à mon sens, un objectif majeur.

Pour le public marseillais, cette Coupe reste en revanche secondaire. C’est comme ça depuis plusieurs saisons. Le Vélodrome est quasi vide, la pelouse complètement pourrie et le tout n’est donc pas très « glam ». Sur le terrain, Anigo continue avec le 433. Devant le trio Thauvin, Gignac, Payet crée du danger, mais derrière les espaces sont terribles. Le tout n’est pas très cohérent. C’est un peu comme s’il fallait tout revoir. Et bientôt il faudra en plus intégrer Ayew et Valbuena.

Sinon, le match a toujours été intéressant, ouvert avec des occasions. L’OM joue en prenant des risques et s’expose forcément. On assiste à un 0/0 absolument palpitant, à un vrai beau match de coupe. Après la prolongation, l’OM s’est finalement logiquement qualifié et on n'a donc pas eu droit à une belle grosse sensation ce week-end...

Allez il faut terminer avec un hommage à la légende Eusebio.

Bonne année à tous…

A lire aussi : >> Un OM pas pressé >> Monaco s'évite les mauvaises vannes >> M.Niang dérape (et s'excuse) sur Twitter

Daniel Riolo