RMC Sport

Coupe de la Ligue : Cissé revit, Reims, Montpellier et Lens à la trappe

-

- - AFP

Montpellier, Lens et Reims ne disputeront pas les 8e de finale de Coupe de la Ligue, battus respectivement ce mardi par l’AC Ajaccio, Créteil et Arles-Avignon, représentants de Ligue 2. Nantes a surclassé Laval (4-0) et Bastia a sorti Auxerre grâce à un doublé de Djibril Cissé (3-1).

Ils ont fait respecter leur rang

Relégable en championnat (18e), Bastia a retrouvé des couleurs face à Auxerre (3-1). C’est pourtant le représentant de Ligue 2 qui avait ouvert le score par Mbombo Lokwa (13e). Mais les Corses ont sonné la révolte au retour des vestiaires, revenant au score par Floyd Ayité (58e). Puis c’est Djibril Cissé, passé tout près de mettre fin à sa carrière cet été et entré en jeu après la pause, qui a crucifié son ancienne équipe en inscrivant un doublé (64e et 72e).

Dans le derby de l’Ouest, Nantes a régalé le public de la Beaujoire face au Stade Lavallois (4-0). Les Nantais, surprenants cinquièmes de Ligue 1, ont souffert en première période face à une vaillante équipe mayennaise. Mais plus réalistes, les Canaris ont pris l’avantage dès la quatrième minute et le but de Shechter. Avant de dérouler après la pause grâce à Bessat (57e), Bangoura (72e) et une autre réalisation de Shechter (4e et 90+2).

Equilibré sur le papier, le match entre Evian (19e de L1) et Lorient (17e) l’a été tout autant dans le contenu. Mais c’est finalement le mieux classé qui a décroché son billet pour les huitièmes de finale (2-1). Les buts bretons sont signés Valentin Lavigne (16e) et Jordan Ayew (73e), contre la seule réalisation de Daniel Wass (7e). Les Merlus redressent ainsi la tête, eux qui restaient sur six défaites en sept matches de championnat.

Enfin le choc de la soirée opposait Toulouse et Bordeaux au Stadium. Dans un système en 3-5-2 aligné par Willy Sagnol, les Girondins n’ont pas vraiment tremblé pour s’imposer 3-1. Nicolas Pallois (17e), Diego Contento (24e) puis Cheick Diabaté (68e) ont scellé la victoire du 6e du championnat face au 12e. Et ce malgré la réduction de l’écart d’Akpa-Akpro en fin de match (84e). Seule ombre au tableau : l’expulsion du premier buteur bordelais (63e) après avoir reçu deux cartons jaunes. Il sera suspendu dimanche face à… Toulouse, pour la 12e journée de championnat. En l’absence de Lamine Sané, c’est un nouveau casse-tête défensif qui attend le coach bordelais.

-
- © AFP

Ils se sont fait piéger

C’est aussi ça le charme de la Coupe de la Ligue : le 19e de Ligue 2, Arles-Avignon, s’est imposé à Reims (3-2). Une victoire scellée en prolongation. Nicolas de Préville avait ouvert le score en début de rencontre pour les Rémois (26e). Mamadou Niang (63e), auteur de son premier but depuis son arrivée en septembre, puis Téji Savanier (80e) ont ensuite donné l’avantage aux Avignonnais mais Gaëtan Courtet (90e) a arraché 30 minutes supplémentaires. L’échéance a juste été retardée puisque Fawzi Ouaamar a définitivement offert une place en 8e de finale à l’ACA, pourtant réduit à 10 pendant presque toute la prolongation.

Montpellier, qui reste sur trois matches sans victoire en championnat, espérait se relancer en Coupe de la Ligue. Mais dans l’Altrad Stadium, prêté par l’équipe de rugby en attendant de récupérer la Mosson (endommagé lors des inondations), les hommes de Rolland Courbis se sont fait surprendre par une équipe de l’AC Ajaccio plus réaliste que dominatrice (1-0) : « Montpellier continue à dominer ces matches sans les gagner, comme en Ligue 1 ce week-end », résume Grégory Coupet, membre de la Dream Team RMC Sport.

Alors qu’il a retrouvé des couleurs et quitter la zone rouge en Ligue 1 ce week-end, après sa victoire à Toulouse (2-0), le RC Lens s’est fait surprendre par Créteil (2-0). La faute à Jean-Michel Lesage (58e) et Ludovic Genest (87e). « Je ne suis pas déçu de ce genre de match car l'élimination est logique, on a fait un non-match, estime l’entraineur Antoine Kombouaré, avant de relativiser. Ce n’est pas la fin du monde. Maintenant, on prépare le match face à Marseille (dimanche). »

Le match fou

Qui a dit que la Coupe de la Ligue n’offrait aucun spectacle ? Surtout pas les spectateurs du stade Michel-d’Ornano, qui ont vu six buts marqués dans le temps réglementaire entre Caen et Clermont, tous inscrit en deuxième période : Dugimont (49e), Novillo (61e) et Diogo (88e) pour les Clermontois, Féret (56e), Duhamel (73e), Bazile (83e) pour les Normands. Il a donc fallu attendre la prolongation pour départager les deux équipes et voir Caen filer en 8e de finale (4-3). Dans le brouillard, c’est l’inévitable Mathieu Duhamel qui a qualifié les siens au bout du bout de la prolongation (120+2). Un nouveau coup sur la tête des joueurs de Corinne Diacre, 18e de Ligue 2.

A.Bo