RMC Sport

Coupe de la Ligue : Lyon épice sa fin de saison

Yoann Gourcuff

Yoann Gourcuff - -

Logiquement vainqueur de l’OM ce mercredi (2-1), Lyon s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue. Une des quatre compétitions dans laquelle figure encore l’OL, qui peut être ambitieux pour cette deuxième partie de saison.

Pour Lyon, les matches se suivent et se ressemblent. Et c’est une bonne nouvelle pour l’OL, qui tient une grande forme actuellement. Invaincus depuis le 1er décembre et leur déroute à Paris (4-0), les hommes de Rémi Garde sont inarrêtables. A l’image de Yoann Gourcuff qui n’a jamais été aussi fort depuis son arrivée dans le Rhône à l’été 2010. Marseille peut en témoigner. Plutôt à l’aise cette saison à l’extérieur (2 défaites en 11 matchs de Ligue 1), l’OM n’a pas réussi à stopper l’OL et son meneur de jeu.

Très logiquement, Lyon a composté son billet pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue grâce à un succès dont le score (2-1) ne reflète pas la mainmise qu’ils ont eue sur la rencontre. Avec un Bafétimbi Gomis moins maladroit (21e, 57e) ou un Steve Mandanda dans un mauvais soir, la victoire aurait pu être beaucoup plus large contre une équipe phocéenne qui a encore affiché de très inquiétantes lacunes défensives. C’est d’ailleurs sur l’une d’entre elles que Yoann Gourcuff a mis les siens sur la voie du succès.

Une 100e réussie pour Gourcuff

Profitant d’un coup-franc de Clément Grenier mal repoussé par Mandanda, l’ancien Bordelais a inscrit son cinquième but de la saison en poussant le ballon au fond de l’extérieur du pied droit (1-0, 24e). Pour fêter dignement sa 100e apparition sous le maillot lyonnais, Gourcuff s’est montré décisif une deuxième fois, avec une remise parfaite pour Alexandre Lacazette, qui a lui-même servi Bafétimbi Gomis sur un plateau pour le but du break (2-0, 74e). Inoffensifs, les Marseillais ont toutefois sauvé l’honneur sur un penalty d’André-Pierre Gignac, qui a relancé brièvement le suspense (2-1, 88e).

Dans la lignée de leurs dernières sorties, les coéquipiers de Maxime Gonalons ont donc rendu une copie prometteuse pour une deuxième partie de saison qui s’annonce finalement palpitante. Car avec le PSG, Lyon est la seule équipe encore engagée dans les trois compétitions domestiques (L1, Coupe de la Ligue et Coupe de France). Et comme Paris, l’OL sera de retour sur la scène européenne au mois de février avec les 16e de finale de la Ligue Europa contre les Ukrainiens du Tchernomorets Odessa (20-27 février). S’ils maintiennent cette forme, les Lyonnais pourraient avoir quelques bonnes surprises dans cette année 2014 qui s’annonçait pourtant bien morose.

A lire aussi :

>> Paris reste en lice sur tous les fronts

>> OL-OM - Qui fait le plus mauvais match : A.Lopes ou Mandanda ?

>> Coupe de la Ligue : Nantes et Troyes sont renversants

Alexandre Alain