RMC Sport

En video : comment le PSG a fêté la victoire

-

- - -

Réunis dans un restaurant du 16e arrondissement de la capitale, joueurs, staff et dirigeants du Paris Saint-Germain ont fêté sobrement la victoire en finale de la Coupe de la Ligue face à Lyon (2-1).

Une soirée sans excès. Si les Parisiens avaient de quoi avoir le sourire samedi soir après leur victoire contre Lyon en finale de la Coupe de la Ligue (2-1), qui a clôturé une dizaine de jours sous pression, ils n’en ont pas rajouté à l’heure des festivités.

C’est aux alentours d’une heure du matin que les joueurs et le staff technique, accompagnés de leurs familles, se sont retrouvés dans un établissement du 16e arrondissement, privatisé pour l’occasion. Entre 80 et 100 personnes étaient présentes, parmi lesquelles Clément Chantôme, prêté cette saison à Toulouse. Forfait cette semaine au tournoi de Monte-Carlo, le tennisman Richard Gasquet, habitué du Parc des Princes, était également de la partie, sur invitation de son ami Nicolas Douchez.

Les Français ont joué les prolongations

Si l’ambiance était bon enfant, les effusions de joie étaient absentes d’une soirée durant laquelle rares étaient les joueurs à s’intéresser au trophée qu’ils venaient de remporter. Quelques joueurs français, dont Nicolas Douchez, Christophe Jallet ou Yohan Cabaye ont joué les prolongations jusqu’à 5 heures du matin mais le gros des troupes s’était éclipsé deux heures plus tôt. A l’image de l’entraîneur Laurent Blanc, du président Nasser Al-Khelaïfi et du directeur général délégué Jean-Claude Blanc.

Héros de la soirée grâce à un doublé inscrit au Stade de France, Edinson Cavani avait lui quitté les lieux vers 2 heures, tout comme le capitaine Thiago Silva. Premiers à s’en aller, les Brésiliens Maxwell et Alex ont rapidement rejoint leurs pénates, comme les Italiens de l’effectif, Marco Verratti, Salvatore Sirigu et Thiago Motta. Alors que le PSG rejouera en championnat dès mercredi contre Evian-Thonon-Gaillard, les esprits semblent d’ores et déjà tournés vers ce deuxième titre consécutif de champion de France qui tend les bras aux Parisiens. La fête pourrait alors prendre une autre ampleur

A lire aussi :

>> Lyon-PSG : les notes

>> En images : les moments forts de la finale

>> En image : il n'y avait pas penalty pour le PSG

P.F.