RMC Sport

Kébé : « Rien à voir avec Bastia »

Boubacar Kébé était hier soir de retour sur le terrain de son ancien club, Libourne St-Seurin. Et l’attaquant a une nouvelle fois été victime de moquerie.

Le nouvel attaquant de Nîmes, Boubacar Kébé, a quitté Libourne St-Seurin à la fin de la saison dernière, après la relégation du club en National. Et il semblerait que certains supporters des Pingouins l’aient pris en grippe, surtout que Kébé a inscrit les deux buts de la victoire de sa nouvelle équipe.
« Il y en a dans les tribunes qui criaient : "T’as un niveau DH", raconte Kébé. Pas de souci, ça me fait rigoler. Les dirigeants de Nîmes ne m’auraient pas pris si je n’avais que le niveau de la Division d’Honneur. J’ai alors répondu à ces supporters par un petit bisou avec les deux doigts, mais cela n’avait rien d’insolent. Rien à voir avec mon bras d’honneur à Bastia. En revenant sur le terrain de Libourne, certains souvenirs me reviennent, mais ce soir j’étais venu chercher la qualification de ma nouvelle équipe. Je continuerai à bosser et je ne penserai pas aux résultats de Libourne, ni à ces supporters. »

L’année dernière, lors de la 7e journée de Ligue 2 opposant le FC Libourne-Saint-Seurin au SC Bastia, Boubacar Kébé avait été expulsé pour avoir fait un bras d’honneur en direction des tribunes bastiaises. L’attaquant originaire du Burkina Faso expliquera alors avoir été victime d’insultes racistes, ce qui entraînera la perte de deux points au classement pour le club corse.

La rédaction