RMC Sport

L’OM armé pour l’hiver

Mathieu Valbuena

Mathieu Valbuena - -

Grâce notamment à un doublé de Mathieu Valbuena, l’OM a parfaitement maitrisé son sujet face à des Caennais complètement dépassés (3-0), mardi en quart de finale de la Coupe de la Ligue. Privés de ses Africains partis à la CAN, Didier Deschamps repart de Normandie rassuré.

L’OM avait corrigé le Red Star (5-0), dimanche en 32e de finale de la Coupe de France, mais on se demandait si face à une équipe joueuse de L1 comme Caen, les hommes de Didier Deschamps allaient se remettre du départ des frères Ayew, et de ses quatre « canistes ». Avec un trident offensif constitué d’Amalfitano, Rémy et Valbuena, l’entraîneur des Olympiens n’a pas tardé à avoir des éléments de réponse. Dès la 7e minute, « Petit Vélo » a mis la machine phocéenne en marche. Sur un coup franc à une vingtaine de mètres, légèrement décalé sur la gauche, Mathieu Valbuena tente sa chance d'un tir puissant qui va se loger sous la barre de Thomas Bosmel. Un quart d’heure plus tard, Loïc Rémy double la mise en faveur des visiteurs. Parfaitement servi par Benoît Cheyrou, Morgan Amalfitano se présente devant le gardien normand et remise immédiatement pour l’ancien Niçois, qui pousse le ballon du gauche dans la lucarne. A 2-0, Marseille se met à gérer, et Caen redresse la tête. Romain Hamouma trouve le petit filet (32e) puis l’extérieur du poteau droit (34e) de Gennaro Bracigliano, remplaçant du soir de Steve Mandanda.

Le 8e but de Valbuena

De retour des vestiaires, l’OM reprend pied au plancher. Caen souffre et plie. Hormis les exploits individuels d’Hamouma, l’équipe de Franck Dumas est absente des débats. Sur un centre venu de la gauche, Lucho laisse filer la balle entre ses jambes. Valbuena profite de la feinte, contrôle et enchaîne d'une frappe du pied droit qui va se loger dans le petit filet de Bosmel. 3-0, et huitième but de la saison pour le milieu international, qui sort à la 68e sous les sifflets de d’Ornano. On n’applaudit pas son bourreau. Marseille ne sera plus inquiété et scelle son deuxième succès de l’année 2012. Double tenant du titre, l’OM poursuit sa marche en avant vers le Stade de France (14 avril). Dès dimanche (21h), les Olympiens vont franchir un cap supplémentaire en accueillant Lille en championnat. Un choc d’Olympiques qui fera dire à Deschamps s’il a un vrai banc et s’il est capable d’enchainer les victoires sans ses absents partis à la CAN.