RMC Sport

Reims fait tomber Monaco

-

- - -

Reims a infligé à Monaco sa première défaite de la saison ce mercredi (1-0), et se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Tout comme Sochaux, vainqueur de Montpellier (3-2), et Evian, tombeur de Guingamp (2-1).

Reims - Monaco : 1-0

Reims avait perdu sept de ses huit derniers matches de Coupe de la Ligue. Autant dire que face à Monaco, invaincu depuis le début de la saison, les Rémois ne partaient pas favoris. Sans complexe face à une équipe qu’ils avaient déjà tenue en échec en championnat (1-1), ils se sont pourtant fait un plaisir de contredire les statistiques, profitant notamment des absences de Falcao (suspendu), Moutinho et Abidal (repos). Comme en championnat, c’est un but de la tête d’Antoine Devaux qui a permis aux pensionnaires de Delaune d’ouvrir la marque (34e). Sauf que cette fois l’ASM n’a pas été capable de revenir, malgré la transversale trouvée par Kondogbia d’une frappe lointaine (41e) puis par Fabinho (66e). Placide, le portier haïtien du Stade de Reims, s’est ensuite chargé de défendre chèrement le maigre avantage acquis par les siens, avec au bout du siège une qualification de prestige pour le tour suivant.

Sochaux - Montpellier : 3-2 (a.p.)

Cette fois, Hervé Renard la tient sa première victoire. Après un nul et une défaite pour ses deux premiers matches sur le banc sochalien, l’ancien sélectionneur de la Zambie a vu ses protégés disposer de Montpellier dans un match au final palpitant. Alors que les deux équipes n’avaient pu se départager dans le temps réglementaire, un penalty de Samson (50e) répondant à l’ouverture du score de Prcic (39e), les Lionceaux ont fait la différence lors d’une prolongation complètement folle. Réduits à neuf après la sortie sur blessure de Samson (95e) et l’expulsion de Martin (103e), le MHSC a fini par plier sur une réalisation de Corchia (115e). Les Héraultais ont ensuite cru tenir l’égalisation sur une frappe sur la barre de Stambouli (117e) avant de voir les Doubistes les achever sur le contre, via Contout (118e). Le but de l’honneur du même Stambouli n’y changera rien, c’est bien Sochaux qui file en huitième de finale.

Guingamp - Evian TG : 1-2

Le miracle guingampais a fini par trouver sa limite. Passés maîtres dans l’art du retournement de situation en Ligue 1, les joueurs de l’En Avant ont appris à leurs dépens que leur pouvoir n’avait pas de prise en Coupe de la Ligue. Bien au contraire. Après avoir ouvert le score sur une tête plongeante du buteur maison, Yatabaré (25e), ils se sont fait prendre à leur piège habituel en encaissant un joli lob de Sougou (56e) puis une reprise de Cambon (68e). Les Bretons ont bien tenté de faire parler leur maîtrise du money time, mais Yatabaré a vu son retourné acrobatique gagnant refusé pour une faute (80e), puis sa tête repoussée par la barre. Quand ça ne veut pas…

Lille - Auxerre : 0-1 (ap)

C’est la sensation de cette soirée de Coupe de la Ligue. Auxerre, 14e de Ligue 2, a dominé le LOSC, troisième de Ligue 1, qui avait enregistré quatre victoires et un nul lors des cinq dernières journées de championnat. Malgré une grosse domination, les Dogues, largement remaniés par René Girard, ont été poussés en prolongation et se sont fait cueillir par des Bourguignons opportunistes, ce mardi au Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d’Ascq. Le jeune avant-centre auxerrois Sébastien Haller (19) a inscrit l’unique but de la rencontre à la 113e minute de jeu.

Bastia - Ajaccio : 1-0

Cela devient une habitude, les confrontations entre Bastia et Ajaccio tournent à l’avantage du Sporting. Bastia a remporté le derby pour la quatrième fois d’affilée, toutes compétitions confondues, ce mardi à Martigues, dans un match disputé à huis clos. Sans briller, Bastia s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue grâce à un but de son attaquant brésilien Ilan dès la 7e minute de jeu. Un score assez aisément préservé face à des Ajacciens sans idée et impuissants face à deux belles parades du portier bastiais Mickaël Landreau. Les hommes de Fabrizio Ravanelli, qui restent sur trois défaites d’affilée en Ligue 1, continuent de sombrer.

Nantes - Lorient : 2-0

Sans briller, Nantes, quatrième de Ligue 1, est parvenu à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue en disposant de Lorient, 17e du championnat. Après une première mi-temps un peu brouillonne, dans un stade la Beaujoire festif, les Nantais ont pris la mesure des Merlus grâce à Alejandro Bedoya (73e) et Georges-Kevin Nkoudou (90e) et confirment ainsi leur très bon début de saison.

Valenciennes - Troyes : 1-3

Valenciennes n’y arrive décidément pas. Alors qu’ils restent sur huit défaites et deux matches nuls en Ligue 1, les Nordistes, dans leur stade du Hainaut, sont sortis dès leur entrée en Coupe de la Ligue, ce mardi contre Troyes, cinquième de Ligue 2. L’ESTAC s’est rendu la tâche facile en ouvrant le score dès la 4e minute de jeu grâce à son milieu de terrain Yoann Court. L’avant-centre Ghislain Gimbert a ensuite doublé la mise (36e) puis refait le break (56e) après que Mathieu Dossevi soit parvenu à redonner espoir au VAFC (47e).

Tours - Amiens : 3-1

La logique a été respectée au stade la Vallée du Cher. Et pourtant les Tourangeaux, deuxièmes de Ligue 2, se sont montrés bien fébriles, notamment en première mi-temps contre Amiens, seulement 17e de National. Nicolas Seguin a inscrit l’unique but en faveur des Picards (81e), alors que Youssef Adnane (14e), Bryan Bergougnoux (67e) et Xavier Chavalerin (87e) ont permis au club d’Olivier Pantaloni d’accéder aux 8e de finale.

Créteil - Toulouse : 1-3

Toulouse a bien cru enchainer une deuxième grosse contre-performance ce mardi à Créteil. Etrillés par Rennes samedi à domicile (0-5), les Toulousains ont vu Créteil, 9e de Ligue 2, ouvrir le score par Nicolas Belvito (31e). Les Haut-Garonnais ont ainsi dû attendre la deuxième période pour redresser la barre et se hisser en 8e de finale grâce à Abel Aguilar (51e), Oscar Trejo (79e) et Wissam Ben Yedder (90e).

Rennes - Nancy : 2-1 (ap)

Moins en verve que samedi à Toulouse (5-0), Rennes est tout de même parvenu à disposer de Nancy, 10e de Ligue 2, qui restait sur deux succès de rang en championnat. Les Bretons ont dû batailler jusque dans les prolongations pour venir à bout des Lorrains. A la 90e minute de jeu, le Nancéen Rémi Walter a répondu au jeune milieu de terrain breton Adrien Hunou (19 ans), qui avait ouvert la marque peu avant la pause (41e). Le défenseur brésilien Emerson est parvenu à hisser le Stade Rennais en 8e de finale de la Coupe de la Ligue grâce à un but à la 101e minute de jeu.

A lire aussi :

>> Fernandez : « Lille, le plus sérieux concurrent du PSG »

>> Le LOSC croque les Canaris

>> Keserü hospitalisé

La rédaction