RMC Sport

Zamparini : « Pastore n’est qu’à 50% »

-

- - -

Observateur attentif mais aussi nostalgique des prestations de la star argentine avec le PSG, le président de Palerme (l’ancien club de Pastore) estime que le meilleur est encore à venir.

Avec Javier Pastore, les supporters du PSG ne sont pas au bout de leurs surprises. Maurizio Zamparini, président de Palerme, l’ancien club de la star argentine, est affirmatif : « Jusqu’à présent, on a vu un grand du Pastore, c’est vrai, mais selon moi, il n’est qu’à 50% de ses moyens. » Ce qui pourrait passer pour des paroles en l’air, est tout à fait fondé. Le dirigeant italien a vu quasiment toutes les prestations de la recrue parisienne cette saison. Tout juste reconnaît-il avoir manqué PSG-Dijon dimanche. Compte tenu de la performance tristounette de l’Argentin face aux Bourguignons, il n’a pas manqué grand-chose.

Zamparini : « On va attendre 20 ans avant d’avoir un autre Pastore ! »

Si Zamparini estime que « Pastore n’est pas encore aussi fort qu’à Palerme », il remarque que le joueur est « plus libre » en L1 : « Le football italien est différent du football français, explique-t-il. Dans le championnat de France, il a plus d’espaces pour imposer sa technique. En Italie, il avait toujours deux ou trois joueurs sur lui au marquage. Le foot italien est plus tactique.» Cela pourrait expliquer l’efficacité de l’Argentin, déjà auteur de 5 buts avec Paris alors qu’il n’en a inscrits que 15 en deux saisons avec le club sicilien.
Quoi qu’il en soit, « el Flaco » a laissé une trace indélébile dans son ancien club. « Il y a une grande nostalgie ici, observe Zamparini. Lorsque Pastore ne jouait pas bien, Palerme n’obtenait pas de bons résultats. Et lorsqu’il était bon, Palerme était on aussi. On va attendre vingt ans avant d’avoir un autre Pastore ! » Paris a bien de la chance.