RMC Sport

Abidal, le trait d’union

Le défenseur est un des animateurs de l'équipe de France.

Le défenseur est un des animateurs de l'équipe de France. - -

Grâce à sa personnalité affirmée et son humour, Eric Abidal est un élément fédérateur indispensable au sein du groupe France.

Si les facéties de Ribéry sont bien connues, celle d’Eric Abidal mériteraient de l’être. A Lyon, personne n’a oublié le jour où « Abi » a déboulé à Tola Vologe déguisé en Steve Urkel, le jeune héros au look improbable de la série TV « La vie de famille ». Difficile en effet de ne pas éclater de rire devant les lunettes aux verres triple épaisseurs du Gone. « Je ne sais pas comment il se comporte à Barcelone, mais à Lyon c’était le boute-en train de l’équipe, se souvient Bernard Lacombe, le conseiller du président Aulas. Avec lui, c’était la foire dans le vestiaire et dans la salle de soins. Pour mettre de l’ambiance, c’est un type extraordinaire. Avec lui, il y a un truc nouveau tout les matins. Lorsque j’arrivais, il était toujours là pour mettre le « groove » et faire rigoler les autres. »

Eric, « le Kenyan »

Eric Abidal, 30 ans et 47 sélections, a toujours été un élément essentiel dans un groupe. Le trait d’union entre jeunes et anciens, c’est lui. Son arme ? L’humour. « Il prend tout à la dérision », observe Lacombe. Si ses talents d’imitateur sont unanimement reconnus, ce sont pourtant ses capacités physiques hors du commun qui ont conduit le gaucher vers les sommets et notamment jusqu’en finale de Coupe du monde en 2006. « Dans ma carrière, je n’ai connu que deux joueurs aussi forts en terme d’endurance, Thouvenel et Tigana à Bordeaux, souligne Lacombe. Au niveau foncier et de la vitesse, Eric est impressionnant. »
Surnommé le « Kenyan », Abidal sait aussi mettre à profit sa polyvalence. L’intéressé a toujours affirmé sa préférence pour l’axe. Au Barça, il joue pourtant à gauche. Mais avec les Bleus, « Abi » a trouvé sa place en charnière centrale aux côtés de William Gallas. Les deux joueurs manquent encore de repères. En Afrique du Sud, « Abi » devra pourtant s’affirmer comme un vrai patron : « Mais c’est déjà un joueur cadre de l’équipe comme l’est Henry, Toulalan ou Lloris. » Paroles de Bernard Lacombe.

Le titre de l'encadré ici

|||

Le CV de d’Eric Abidal

Né le 11 septembre 1979 à Lyon

Défenseur

47 élections

1m80, 75kg

Au FC Barcelone depuis 2007

Anciens clubs : Monaco (2000-2002), Lille (2002-2004), Lyon (2004-2007)

Palmarès :
Vainqueur de la Ligue des champions en 2009
Vainqueur de la Coupe du monde des clubs en 2009
Champion de France 2005, 2006, 2007
Champion d’Espagne en 2009 et 2010
Vainqueur du Trophée des champions en 2004
Vainqueur de la Super Coupe d’Espagne en 2009

Aurélien Brossier