RMC Sport

Bons baisers du Brésil : signé Zlatan

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - -

Au Brésil depuis 48 heures pour y suivre la Coupe du monde, Zlatan Ibrahimovic ne passe pas inaperçu. Présent tous les soirs au stade, la star du PSG confirme qu’avec lui, le spectacle n’est pas toujours sur le terrain.

Avec Zlatan, le spectacle est autant sur les pelouses que dans les tribunes. Quand la star est en action sous le maillot du PSG ou de la sélection suédoise, le show peut débuter à tout moment, basculer à tout instant. Et quand le meilleur de joueur de Ligue 1 fait tomber le maillot et déboule dans l’un des stades du Mondial, c’est presque naturellement que les projeteurs et les regards glissent vers les travées. Car avec Zlatan, la représentation est permanente.

Zlatan, rebelle devant l'éternel
Zlatan, rebelle devant l'éternel © -

Il avait promis de venir au Brésil, il l’a fait. Arrivé il y a quarante-huit heures dans le pays hôte de la Coupe du monde, Zlatan Ibrahimovic a donc fini par céder aux appels du pied de Ronaldo, Denilson, Raï, Bebeto et autre Raï qui l’imploraient, le mois dernier dans un message vidéo, de venir faire une virée au Brésil malgré la non-qualification de la Suède au Mondial. Car au lendemain de son élimination en barrages, le phénomène avait déclaré sans détour : « Une chose est sûre : une Coupe du monde sans moi, c'est une chose que je ne vais pas suivre ».

Follow me in Brazil! My app Zlatan Unplugged is now available in Brazil on http://t.co/iaOt5npg51 #vemibra pic.twitter.com/HVA3dvozbD
— Zlatan Ibrahimović (@Ibra_official) 19 Juin 2014

Zlatan a donc changé sa feuille de route estivale, et n’a pas tardé à le faire savoir. A peine le pied posé que déjà, il était pris en photo à l’aéroport de Rio dans une zone où il était pourtant formellement interdit de prendre des clichés. Rebelle, rebelle… Puis, c’est Rayban sur le nez et main autour du cou de la mascotte qu’il a été immortalisé. Le soir même, l’attaquant provoquait l’agitation en prenant place dans les tribunes du stade Maracana aux côtés de Nasser Al-Khelaïfi, de Laurent Blanc et de son fils pour y assister à l’enterrement en première classe de l’Espagne face au Chili. Un peu comme si un salarié partait en vacances avec son patron… Et de remettre ça hier soir avec femme et enfants, mais cette fois-ci à Sao Paulo pour suivre Uruguay-Angleterre.

Zlatan, lors d'Espagne-Chili
Zlatan, lors d'Espagne-Chili © -

Cavani : « Je ne savais même pas qu'il était là, je viens de l'apprendre, a d’ailleurs déclaré son coéquipier du PSG, Edinson Cavani, après la victoire de la Celeste contre l’Angleterre (2-1). Mais c'est génial qu'un grand joueur comme lui soit là. Et vu qu'il nous a porté chance, j'espère qu'il sera là lors de notre prochain match. » Probable, à condition d’avoir regagné la France le 30 juin, date de la reprise officielle de l’entraînement du PSG.

-
- © -
GM