RMC Sport

Côte d’Ivoire-Japon : Comment Drogba a changé le match

Didier Drogba et Gervinho

Didier Drogba et Gervinho - -

En manque de réussite et menée, la Côte d’Ivoire a soudainement renversé la vapeur à l’heure de jeu en marquant quasiment coup sur coup face au Japon (2-1). Une révolte qui coïncide avec l’entrée en jeu de Didier Drogba.

Le match :

C’est peu dire que la Côte d’Ivoire était mal embarquée. Le Japon, légèrement dominé jusque-là, ouvre le score dès la 16e minute par l’intermédiaire de Keisuke Honda sur un enchaînement contrôle du pied droit et frappe du gauche. Les Ivoiriens subissent et évitent de justesse le pire grâce à leur gardien Boubacar Barry Copa qui s’interpose par deux fois dans les cinq minutes qui suivent. Les Eléphants reviennent bien dans le match juste avant la mi-temps mais la finition n’est pas au rendez-vous. Elle arrivera en seconde période avec deux buts en deux minutes grâce à Wilfried Bony (64e) et Gervinho (66e).

Le fait du match : Drogba et Aurier décisifs

Mené à la pause, Sabri Lamouchi décide alors de faire entrer Didier Drogba à l’heure de jeu. Si la star des Eléphants n’est pas impliquée directement sur les buts, son sélectionneur a souligné son impact décisif dans ce renversement de situation. Autre homme clé du succès ivoirien : Serge Aurier. Le Toulousain a été l’auteur de deux passes décisives complétant un match plein. 

La décla : « Avoir Drogba, ça change un match »

« L'entrée de Didier Drogba a été déterminante. Un champion comme lui, c'est toujours utile…Son entrée a changé la donne, ne serait-ce que par sa présence. Il mobilise deux ou trois joueurs et l'équipe se crée alors des situations favorables. Avoir un joueur comme Didier Drogba dans son équipe, titulaire ou remplaçant, ça change un match », encensait Lamouchi après le match. Le sélectionneur peut savourer pleinement ce succès, avant le match contre la Colombie jeudi à Brasilia où son équipe pourrait faire un grand pas vers la qualification. 

A lire aussi :
>> Côte d'Ivoire-Japon (2-1) : la fiche du match
>> Rooney cible de la presse anglaise >> Le meilleur et le pire de la France au Mondial 

La rédaction