RMC Sport

Coupe du monde: Le Sommer regrette la taille du stade pour France-Brésil

Présente en conférence de presse ce vendredi, Eugénie Le Sommer a regretté de n'évoluer "que" devant 25.178 spectateurs, au Havre, lors du huitième de finale de Coupe du monde à venir contre le Brésil (dimanche 21h). Les Bleues avaient rempli le Parc des Princes lors de leur entrée en lice.

Séduite par l’engouement dont bénéficie l’équipe de France depuis le début de sa Coupe du monde, Eugénie Le Sommer l’est moins par la programmation. Alors que son équipe défiera le Brésil en huitième de finale dimanche (21h), la sélection française s’apprête aussi à jouer son premier match au Havre, devant une affluence maximale de 25.178 spectateurs en Normandie.

Une affluence loin des nouveaux standards des Bleues, elles qui ont évolué devant 45.261 spectateurs au Parc des Princes, puis 34.872 à Nice et 28.267 à Rennes.

"C’est dommage que le stade ne soit pas plus grand"

"C’est dommage que le stade (Océane) ne soit pas plus grand, a jugé la Lyonnaise face à la presse. C’est notre quatrième match et c’est le stade le plus petit (jusqu’à maintenant), dommage pour ceux qui n'ont pas pu acheter un billet." Et de tempérer, quand même. "Le plus important, ça reste d’avoir une super ambiance dans le stade".

Les Bleues, dominatrices des USA en janvier au stade Océane (3-1), n’ont d'ailleurs jamais perdu en Seine-Maritime. "C’est un stade qui nous réussit bien, le public nous a toujours beaucoup soutenu ici", souligne Eugénie Le Sommer.

Les absents se consoleront donc avec la diffusion télé, un cadre où les Bleues battent aussi des records d’audience. Les joueuses de Corinne Diacre défieront le Brésil, une équipe contre laquelle elles sont en réussite. Avant, peut-être, de retrouver les USA en quarts de finale. Le match se jouerait alors au Parc des Princes, le 28 juin (21h).

PL avec TH et AR